« Linoy Ashram n’est pas une outsider, elle gagne régulièrement depuis 2017 »

Publié par

Ayelet Zussman, l’entraîneure de la médaillée d’or olympique, a déclaré à ‘Israël Hayom, que la compétitivité et l’ambition de Linoy Ashram sont ce qui la distinguent. « Je suis à la fois coach et amie, mais mon amour pour elle est inconditionnel », dit-elle.

Par  Dor Hoffman et ILH Sports Desk Publié le  08-08-2021 08:52

Dernière modification : 08-08-2021 08:55

La gymnaste rythmique Linoy Ashram célèbre sa victoire avec son entraîneure Ayelet Zussman aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, samedi | Photo : Reuters / Lisi Niesner

Dans une interview avec Israel Hayom après la victoire olympique historique de la gymnaste rythmique israélienne, l’entraîneure de Linoy Ashram, Ayelet Zussman, a déclaré : « C’est vraiment incroyable parce qu’au-delà de l’histoire que nous avons faite avec deux gymnastes en finale, le simple fait d’être debout sur le podium olympique , c’est au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer. »

Quant à sa relation avec l’Ashram, Zussman a déclaré : « Je suis à la fois une coach et une amie, et j’exige et j’embrasse à la fois, et je me mets en colère et je donne des baisers. Cela dépend de la situation, mais mon amour pour elle est inconditionnel. »

Interrogée sur ce qui a fait d’Ashram une championne olympique, Zussman a déclaré: « Son ambition, sa compétitivité. Elle travaille très dur. Elle a surmonté les blessures dont elle souffre depuis des années. Elle ne s’est pas présentée comme une outsider. Elle remporte des médailles depuis 2017 . »

Quant à la performance finale dite de la figure du ruban réalisée par Ashram, elle a déclaré: « Il est important qu’il y ait quelque chose d’unique dans chaque mouvement de routine. Le choix de la musique était précisément effectué pour ce moment, et le choix de [la chanson] ‘Hava Naguila’ était très important.

« Elle a tout fait de façon extraordinaire pour (qu’on en vienne à )[entendre l’hymne national israélien] [jouer dans l’arène olympique], et je suis si heureuse », a-t-elle déclaré.

Les membres de la famille d’Ashram étaient clairement émus lors d’un appel téléphonique avec la gymnaste, immédiatement après sa victoire historique.

Sa mère, Hedva, a déclaré : « Tu l’as fait. J’ai toujours cru en toi.

En référence à la légendaire quintuple médaillée d’or olympique roumaine à la retraite, elle a déclaré : « J’ai toujours dit que tu deviendrais la Nadia Comaneci d’Israël ».

La puissante gymnaste rythmique Linoy Ashram a remporté la médaille d’or dans la compétition individuelle de gymnastique rythmique, mettant fin à la domination de la Russie depuis des décennies dans le sport et apportant à Israël sa deuxième médaille d’or olympique.

Ashram, 22 ans, a devancé les jumelles russes Dina et Arina Averina, qui étaient les favorites pour Tokyo. Dina a terminé deuxième et Arina est tombée à la quatrième place. Alina Harnasko, de Biélorussie, a remporté la médaille de bronze.

Sa performance presque sans faille comprenait une figure classique de club sur « Crazy in Love » de Beyonce et une danse avec un ruban sur un remix techno de « Hava Nagila ».

Elle devrait recevoir une subvention de 500 000 shekels (155 380 $) du Comité olympique israélien pour son exploit.

israelhayom.com

Laisser un commentaire