L’Europe entre Naïm Qassem (Hezbollah) et Ismaïl Haniyeh (Hamas)!

Publié par

En première ligne au sacre du Bourreau de Téhéran

Triomphe sordide du Corbynisme à Bruxelles

Un beau portrait de famille , où l’on aperçoit le Secrétaire-Général de l’Europe, négociateur-liquidateur de l’accès au nucléaire iranien, l’Européen Enrique Mora penché sur l’épaule de ses « collègues » et « amis », le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh et le n°2 du Hezbollah après Nasrallah, Naïm Qassem.

En cas d’accord, l’Iran regonflé par la Chine, deviendrait incontournable

Il ne manque plus qu’une petite chanson d’accueil au club, du style « Il est des Nô-o-o-tres », à l’adresse du criminel contre l’humanité Ebrahim Raïssi, que ses opposants accusent d’avoir massacré 4.000 personnes en moins d’une journée, pour que le tableau de la forfaiture européenne soit complet. Total et Peugeot pourront alors librement rouler sur les cadavres d’Iraniens dans les rues de Téhéran.

Suggéré par un tweet de Simone Rodan-Benzaquen (AJC)

3 commentaires

Laisser un commentaire