Moscou ment : pistes et abris de l’aéroport de Debaa (Al-Qusayr) détruits

Publié par

Les résultats contredisent les affirmations russes :

Israël a détruit la base militaire en Syrie

   Nziv  ,  ,  , 

Le 22 juillet, des avions de chasse israéliens ont attaqué un certain nombre de sites du régime Assad dans les zones rurales de la province de Homs, mais le ministère russe de la Défense a déclaré que ses systèmes avaient intercepté tous les missiles.

Le chef adjoint du « Centre de réconciliation » russe en Syrie, le contre-amiral Vadim Koulit, a affirmé que deux avions de combat israéliens F-16 avaient tiré quatre missiles guidés depuis l’espace aérien libanais sur plusieurs sites du district de Homs.

Koulit a ajouté – selon  l’agence de  presse  Spoutnik  – que « les systèmes de défense aérienne russes (Buk-M2E) des forces du régime Assad ont abattu les quatre missiles et les ont détruits« .

Les images satellite démentent les affirmations de la Russie

Cependant, des images satellites ont révélé le caractère mensonger, au mieux, servant une diplomatie propagandiste, de ces affirmations de la Russie : prétendre avoir intercepté tous les missiles israéliens lancés sur les bases et les milices du régime dans le district de Homs.

Des photos – publiées par des experts sur Twitter – montrent de vastes zones de destruction laissées par les missiles israéliens sur l’aéroport militaire de Debaa (base d’al-Qusayr), où la piste et les abris d’avions ont été détruits.

Des sources locales ont confirmé que les missiles israéliens ont  touché des sites militaires  appartenant au Hezbollah libanais à l’aéroport militaire de Debaa près de la zone d’Al-Qusayr, à l’ouest de Homs, et ont réussi à détruire des dépôts d’armes et de munitions.

L’aéroport d’Al-Dabaa est l’un des principaux sites militaires affiliés à la milice libanaise du Hezbollah. Celle-ci en a pris le contrôle, il y a des années, ainsi que la plupart des zones rurales du district occidental de Homs lors de ses combats aux côtés des forces du régime Assad. Le Hezbollah utilise les installations aéroportuaires pour stocker des armes et des missiles, et cet aéroport a  été bombardé  plus d’une fois.

Quelques jours après l’attaque de l’aéroport de Debaa, des drones iraniens ont attaqué un navire israélien dans le nord de la mer d’Oman, et une chaîne iranienne « El Alam » en arabe a rapporté – citant des sources bien informées – que l’attaque du navire   est intervenue en représailles  au bombardement de l’aéroport Al-Debaa en Syrie, où deux chefs importants de la milice Al- Fatemiyoun afghane et du Hezbollah auraient trouvé la mort.

Il convient de noter que ces dernières années, Israël a attaqué les airs des centaines de fois en Syrie, en particulier les sites des forces du régime Assad et les cibles des milices iraniennes, dirigées par le Hezbollah libanais.
ل ص كذّكذّكذّكذّكذّكذّكذّ كذّكذّ .. .. .. .. .. .. .. .. ..
Crédit photo : Spoutnik russe
WhatsAppTélégrammeE-mail

Laisser un commentaire