Le Bureau de Bennett accuse le terroriste Rajoub de racisme pour avoir félicité l’Algérien Nourine

Publié par

Le PMO déclare un officiel de l’AP « raciste » pour avoir encouragé les participants aux Jeux Olympiques à boycotter Israël

Jibril Rajoub, chef du Comité olympique palestinien, connu pour ses actions de tortionnaire contre des Palestiniens (surnommé le « Saddam Hussein des Territoires » après les Accords d’Oslo) et ses positions radicales contre la paix, a félicité un athlète algérien pour avoir boycotté Israël et offert la place de vainqueur à son concurrent loyal.

Jibril Rajoub (crédit photo : MARC ISRAEL SELLEM)
Jibril Rajoub
(crédit photo : MARC ISRAEL SELLEM)

Propagande anti-normalisation : l’arrière-garde?

Refuser de concourir contre des Israéliens en raison de leur nationalité, comme le président du Comité olympique palestinien Jibril Rajoub a encouragé les athlètes olympiques à le faire, est raciste, a déclaré mercredi le porte-parole du bureau du Premier ministre pour les médias arabes, Ofir Gendelman.

« Les Jeux Olympiques célèbrent l’amitié et le respect », a écrit Gendelman sur Twitter. « Non seulement refuser de concourir contre quelqu’un à cause de sa nationalité n’est pas digne des Jeux Olympiques, c’est aussi raciste. »

Nourine relève du banissement à vie

Gendelman a déclaré que le judoka algérien Fethi Nourine a mérité à juste titre son expulsion des Jeux olympiques de Tokyo pour avoir refusé de concourir contre un Israélien.
« Cependant, » a ajouté Gendelman, « Jibril Rajoub, le chef du Comité olympique palestinien, qui est connu pour ses positions radicales contre la paix, a rencontré et félicité ce judoka pour son comportement haineux et inacceptable. Cela aussi doit être condamné par tous ceux qui sont chers aux valeurs olympiques. »
Au début de cette semaine, Rajoub a publié des photos de lui avec Nourine sur les réseaux sociaux, écrivant qu’il apprécie la « position courageuse de Nourine refusant la normalisation » après avoir déclaré forfait plutôt que d’affronter l’Israélien Tohar Butbul.
La Fédération internationale de judo a suspendu Nourine et son entraîneur, Amar Benikhlef, qui ont alors perdu leur accréditation au Comité olympique algérien.

Rajoub veut faire de la désincitation à la normalisation avec Israël

Rajoub a déclaré dans une interview à une radio algérienne, qu’il a posté sur sa page Facebook, qu’« il n’y a pas de place pour des rencontres avec quiconque est lié à ce terrorisme officiel, ni dans le sport ni en dehors de celui-ci. J’espère que ce message va être diffusé à tous les Arabes qui normalisent leurs relations avec Israël… et même à ceux qui, malheureusement, signent des accords avec des branches du sport israélien, à la lumière de l’oppression et des difficultés auxquelles sont confrontés les joueurs palestiniens.

Rajoub banni de la FIFA et lourdement sanctionné

Rajoub est également à la tête de l’Association palestinienne de football et a fait campagne pour que la FIFA, l’association internationale de football, boycotte Israël.
En 2018, la FIFA a infligé une amende de 20 000 $ à Rajoub et l’a banni de l’association pour incitation à la haine et à la violence contre l’Argentine, qui avait accepté de jouer un match amical en Israël. L’Argentine a annulé le match suite aux menaces.
Rajoub a « glorifié le terrorisme », encourageant les tournois de football et les équipes à porter le nom de terroristes palestiniens, et a comparé les Israéliens à « Satan et les nazis », a déclaré le chef des enquêtes de la FIFA.

jpost.com

Laisser un commentaire