Russie : versions contradictoires sur une nouvelle frappe en Syrie

Publié par

Russie : la nuit d’avant-hier (dimanche 25), Israël a attaqué des cibles en Syrie pour la troisième fois

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les systèmes de défense aérienne de fabrication russe avaient intercepté deux missiles israéliens dans la région de Saida Zainab à Damas, tandis que le régime syrien n’avait pas du tout signalé une telle attaque.

L’ agence de presse  russe  » TASS  » a  cité le chef adjoint du  » centre de réconciliation  » de l’armée russe en Syrie, le contre-amiral Vadim Koulit. Il a déclaré dans un communiqué (avant-)hier soir, dimanche, que « de 05h40  à 05h54 le (dimanche) 25 juillet, deux avions de combat israéliens F-16 qui ont surgi du sud-ouest, sans entrer dans l’espace aérien syrien, ont tiré 2 missiles visant des cibles dans la zone de la ville de  Saida Zainab  dans le district de Damas.

Les défenses syriennes seront basées sur le & quot; Serbe israélien & quot; دمشق - BBC News عربي

Koulit a ajouté que les unités de défense aérienne du régime ont utilisé les systèmes de défense aérienne russes Buk M2A et « détruit les deux missiles ».

Des missiles chaque fois divisés par deux?

Il s’agit de la troisième frappe aérienne des forces israéliennes sur des cibles en territoire syrien cette semaine. Le 19 juillet, des avions de chasse israéliens ont tiré 8 missiles sur des cibles dans le district d’Alep, et le 22 juillet,  (4  missiles tirés sur des installations à Homs.

 Deux hauts-responsables irano-afghan et Libanais mystérieusement éliminés

Sayed Ahmed Qureshi, un commandant des Gardiens de la révolution iranienne, y aurait trouvé la mort, bien  que le porte-parole russe assure que les batteries russo-syriennes auraient intercepté tous les missiles (crise cardiaque?).

Ce chef de la milice afghane chiite a servi dans la milice soutenue par l’Iran, Liwa Fatemiyoun, en Syrie depuis 2013 et a combattu aux côtés du commandant de la Force Qods du CGRI Qassem Soleimani dans plusieurs opérations. Les circonstances de sa mort sont inconnues. Des sources de l’opposition syrienne pensent qu’il est peut-être mort des suites de blessures subies lors des frappes aériennes israéliennes présumées de la semaine . dernière dans la région de Homs. Cependant, du fait de l’importance de la cible, il est peu probable qu’il soit mort d’un tir au hasard ou par la chute d’un missile déjoué, voire d’un contre-missile. Il en va de même d’un autre chef important, du Hezbollah, cette fois,  nommé Imad Muhammad a-Sayyid al-Amine…

Les Russes en parlent, pas les Syriens

Le régime syrien n’a pas du tout annoncé cette 3ème attaque israélienne contre des cibles dans le quartier d’Al-Saida al-Zinab à Damas, mais a annoncé les deux attaques israéliennes contre al-Qusayr dans le district de Homs et l’usine de sécurité d’al-Safira dans un quartier d’Alep.

Ces dernières années, Israël a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie, attaquant notamment les positions des forces du régime Assad et les cibles des milices iraniennes, dont la milice   libanaise du Hezbollah .

Israël assume rarement la responsabilité des attaques en Syrie, mais l’armée israélienne a déclaré dans son rapport annuel qu’elle avait bombardé environ 50 cibles en Syrie en 2020, sans donner plus de détails.

A quoi bon tirer dans le vide?

En termes d’économie des moyens de mener la guerre (entre les guerres), autant qu’en matière de précautions diplomatiques, s’il y avait une contre-offensive russe réelle, au-delà d’un avertissement verbale ou médiatique, de la part de cet officier supérieur du « centre de Réconciliation », Tsahal prendrait-elle le risque de gaspiller des munitions et, pire, de « griller des cartouches » dans une éventuelle tentative de rebattre les cartes diplomatiques post-Netanyahu, avec le centre de « déconfliction » ou avec le Kremlin directement?

Un commentaire

  1. Pourriez-vous, s’il vous plaît, utiliser une police de caractères moins fine, car sur smartphone il est difficile de lire les articles. Ceci dit H’azaq pour votre site !

Laisser un commentaire