Grave Explosion signalée dans un immeuble de bureaux à Téhéran

Publié par

Les pompiers de Téhéran affirment qu’une « fuite de gaz » aurait provoqué l’explosion, qui a gravement endommagé une partie du bâtiment.

Bâtiment touché par une explosion dans l'ouest de Téhéran, le 15 juillet 2021 (Crédit photo : IRANIAN LABOR NEWS AGENCY)
Un immeuble touché par une explosion dans l’ouest de Téhéran, le 15 juillet 2021(Crédit photo : AGENCE DE NOUVELLES DU TRAVAIL IRANIEN)

De lourds dégâts

Les pompiers signalent une explosion dans un immeuble de bureaux dans l’ouest de Téhéran mercredi soir, causant de lourds dommages à une partie du bâtiment, selon les médias iraniens.
Un porte-parole des pompiers de Téhéran a déclaré à l’Agence de presse iranienne du travail (ILNA) que l’explosion avait eu lieu dans l’une des unités d’un immeuble de cinq étages utilisé à des fins de bureaux, de commerce et d’habitation. Le porte-parole a déclaré qu’une fuite de Gaz aurait déclenché l’explosion.
« Il y a eu une explosion relativement grave au deuxième étage de l’immeuble », a déclaré le porte-parole des pompiers à l’ILNA. « L’explosion a été si intense qu’elle a détruit les murs de l’unité et les deux unités à côté. De plus, elle a aussi ravagé une partie de la façade du bâtiment à l’extérieur du bâtiment. Heureusement, l’explosion n’a pas causé beaucoup de dégâts aux étages supérieurs ni aux bâtiments adjacents. »

Des services d’urgence affairés, une femme blessée

L’explosion a blessé une femme de 35 ans a été blessée que les services d’urgence ont prise en charge. On ne sait pas quel est son état.
Des images de la scène montraient des services d’urgence, y compris des ambulances, opérant sur le site. Sur les images, on peut apercevoir un bâtiment fortement endommagé.

La série noire sans fin liée au programme nucléaire iranien et aux équipements défectueux

Une série d’explosions et d’incendies ont touché des sites industriels et des installations gouvernementales à travers l’Iran, y compris un certain nombre d’usines pétrochimiques et d’installations nucléaires, au cours des dernières semaines et au cours de l’année écoulée. Les responsables iraniens ont qualifié la plupart des cas d’incidents ou d’accidents, bien qu’ils aient imputé certains des incidents ou déclaré qu’ils ont auraient impliqué un acte criminel.
On accuse également les infrastructures vieillissantes en Iran pour au moins certains des incidents. Des pannes d’électricité fréquentes ont récemment frappé l’Iran au milieu de la chaleur estivale (L’Iran transfère ses capacités vers la Chine et en fait payer le prix à son peuple).

Karaj, Natanz, l’Iran brûle…

Le mois dernier, une opération de sabotage contre un bâtiment probablement utilisé pour produire des centrifugeuses au nom de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (IAEO) à Karaj a causé d’importants dégâts, a appris le Jerusalem Post .
En avril, une autre déflagration aurait  endommagé des milliers de centrifugeuses, lors d’une explosion dans une installation nucléaire de Natanz. L’explosion était le cinquième incident de ce type à Natanz au cours des 15 dernières années, selon Fereydoon Abbasi-Davani, ancien chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique.

Un commentaire

Laisser un commentaire