Alain Finkielkraut inquiet face à “l’immigration incontrôlée”

Publié par

“Je ne suis pas sûr que nous puissions nous en remettre” …

Interrogé dans les colonnes de Vanity Fair, le philosophe français alerte sur les risques d’un déclin national face à l’immigration galopante.
Par ses réflexions sur l'identité française, Alain Finkielkraut a été pris pour cible par la bien-pensance. Photo © SIPA

Alain Finkielkraut Photo © SIPA

Le sujet de l’immigration est au cœur du débat politique. Au moment où certains en font déjà le sujet central de l’élection présidentielle de 2022, Alain Finkielkraut se montre plutôt pessimiste sur l’évolution de notre modèle social dans les prochaines années. Face à l’immigration galopante, le philosophe ne sait pas si la France en sortira indemne. « Je suis très inquiet. Je pense que nous sommes entrés dans une crise dont je ne suis pas sûr que nous puissions nous remettre. La France est confrontée à une immigration incontrôlée et subit une mutation démographique sans précédent dans notre histoire », lance le philosophe dans les colonnes de Vanity Fair.

« Une grande partie de l’élite française réagit par une auto-flagellation systématique »

Et d’ajouter : « Face à ce défi, une grande partie de l’élite française réagit par une auto-flagellation systématique et délirante. Et quand une partie du peuple perd l’envie de rester fidèle à lui-même, la situation est extrêmement grave. » En 2020, selon les chiffres de l’Insee, 6,8 millions d’immigrés vivent en France, soit 10,2 % de la population totale. 2,5 millions d’immigrés, soit 36 % d’entre eux, ont acquis la nationalité française. La population étrangère vivant en France s’élève à 5,1 millions de personnes, soit 7,6 % de la population totale. Elle se compose de 4,3 millions d’immigrés n’ayant pas acquis la nationalité française et de 0,8 million de personnes nées en France de nationalité étrangère.

“Je ne suis pas sûr que nous puissions nous en remettre” : Alain Finkielkraut inquiet face à “l’immigration incontrôlée”

 

Laisser un commentaire