Eure : pour le candidat de gauche, Israël n’est qu’une « zone à détruire »

Publié par
L’antisionisme radical et l’appel au génocide prennent de l’ampleur, dans l’indifférence des grandes formations politiques et associatives.

Dans l’Eure, zoom sur le candidat anti-flics de la gauche unie pour qui Israël est une “zone à détruire”

Les prises de position de Malo Thévin semblent ne pas déranger les différentes formations de gauche.

(Photo : Malo Thévin est le remplaçant d’Anthony Auger, candidat aux élections départementales dans le canton de Gisors. Photo © DR)

Partisan de la destruction d’Israël, militant anti-flics, amateur des Black Blocs… : les lubies de Malo Thévin, remplaçant d’Anthony Auger, candidat de la gauche unie aux élections départementales dans le canton de Gisors (Eure), peuvent surprendre.

Abonné à tous les comptes d’extrême gauche sur Facebook (Action antifasciste Paris-banlieue, anarchistes révolutionnaires, Siamo Paris antifa, mais aussi à de nombreux comptes de Black Blocs), le jeune homme publie régulièrement des messages à rebours des positions traditionnelles de la “gauche républicaine”. Comme ce montage anti-flics intitulé Ghost Bastard . Rien d’étonnant, cela dit : en regardant de près sa photo de profil Instagram (modifiée depuis), on pouvait lire distinctement « A.C.A.B. » et « All Cops Are Bastards » , que l’on peut traduire ainsi : “Tous les flics sont des salauds.” Olivier Faure n’était-il pas présent à la manifestation des policiers ? Sur ce même compte Instagram, le 24 décembre 2019, Malo Thévin publiait une carte d’Israël avec comme commentaire : « Zone à détruire ».

Cet article est un extrait des Coulisses politiques du N° 4412 de Valeurs actuelles

Laisser un commentaire