Première attaque dans le nord sous Bennett : un poste servant de QG au Hezbollah détruit

Posted by
dpatop – Israeli Merkava Mark IV tanks are deployed along the border with Syria, in Golan Heights, Israel, 09 May 2018. Israel’s army is mobilizing reservists due to concerns about a possible attacks by Iranian forces in Syria. Photo by: Ilia Yefimovich/picture-alliance/dpa/AP Images

De hauts responsables du Hezbollah y siégeaient

La nuit dernière, après les frappes aériennes dans la bande de Gaza : Des chars ont détruit un poste de l’armée syrienne qui, ces derniers mois, a été identifié comme abritant des éléments haut placés du Hezbollah, responsables de l’organisation dans le Golan syrien. Des sources de l’opposition syrienne ont déclaré dans un communiqué qu’il n’y avait eu aucune victime.

Yoav Zeitun| 09:53

Des chars à la frontière syrienne

Une nuit après la première frappe aérienne à Gaza sous l’égide du Premier ministre Naftali Bennett, une première attaque dans le nord sous sa direction : des chars israéliens ont détruit hier soir un poste de l’armée syrienne près de Quneitra dans le nord du plateau du Golan. C’est rapporté par des personnalités de l’opposition syrienne, qui ont déclaré qu’il n’y avait eu aucune victime dans l’attaque.

Ces derniers mois, le poste a été visité à plusieurs reprises et de hauts responsables du Hezbollah responsables de l’incorporation et du développement de l’infrastructure de l’organisation terroriste dans le Golan syrien, dans le cadre de ce que l’armée israélienne définit comme le « cas du Golan », ont également été photographiés par l’armée israélienne.

Logo de la marque

Dans la nuit de mardi à mercredi , l’IAF a attaqué des cibles du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse aux ballons incendiaires que les Palestiniens ont gonflés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien la veille. Il s’agissait de la première attaque de Tsahal depuis que Naftali Bennett a pris ses fonctions de Premier ministre il y a deux jours, et aussi depuis que le cessez- le -feu est entré en vigueur à la fin de l’opération Gardien des Murs. Le porte-parole de Tsahal a déclaré à propos de l’attaque à Gaza que « des avions de combat ont attaqué des complexes militaires du Hamas qui servaient de camps et de lieux de rencontre pour les terroristes des brigades (de) Khan Yunis et Gaza. Des activités terroristes ont eu lieu dans l’enceinte attaquée. L’attaque a été menée en réponse au gonflage de ballons incendiaires lancés en territoire israélien.

ynet.co.il

Laisser un commentaire