Les organisations juives américaines accueillent le nouveau gouvernement avec enthousiasme

Publié par

« Félicitations au peuple d’Israël en ce jour historique. Ce nouveau gouvernement reflète fièrement la composition sociétale large et diversifiée d’Israël avec des partis politiques de gauche à droite.

Par HALEY COHEN , OMRI NAHMIAS   14 JUIN 2021 06:12

   

Le président de Yamina, Naftali Bennett, s'adresse à la faction du parti à la Knesset, le 3 mai 2021 (Crédit photo : MARC ISRAEL SELLEM/THE JERUSALEM POST)

Le président de Yamina, Naftali Bennett, s’adresse au parti à la Knesset, le 3 mai 2021(Crédit photo : MARC ISRAEL SELLEM/THE JERUSALEM POST)

Des groupes juifs américains et pro-israéliens ont accueilli dimanche le nouveau gouvernement israélien, dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid. Les organisations ont exprimé l’espoir que la « coalition pour le changement » apportera la stabilité politique et un gouvernement à base élargie reflétant une société israélienne diversifiée.

« Félicitations au peuple d’Israël en ce jour historique. Ce nouveau gouvernement reflète fièrement la composition sociétale large et diversifiée d’Israël avec des partis politiques de gauche à droite », a déclaré Jonathan A. Greenblatt, PDG de l’ Anti-Defamation League (ADL). 

« Nous sommes encouragés par le fait que le vaste programme du gouvernement englobe plusieurs questions importantes pour l’ADL, notamment le renforcement de la sécurité d’Israël, la résolution des problèmes de cohésion sociale dans la société israélienne, la promotion du pluralisme religieux et les relations avec les communautés juives de la diaspora, la sécurisation des fondements démocratiques d’Israël, la fourniture d’une assistance pour les communautés mal desservies d’Israël et bien d’autres.

« Nous souhaitons au nouveau leadership d’Israël beaucoup de succès dans ses efforts pour apporter la stabilité politique, des changements sociaux et économiques positifs, la prospérité pour ses citoyens et la paix avec ses voisins », a-t-il poursuivi.

Le président du Congrès juif mondial Ronald Lauder a également applaudi Israël.« Je félicite les dirigeants des partis politiques israéliens qui se sont réunis pour former un gouvernement d’unité nationale qui inclut tous les côtés du spectre politique israélien, de droite à gauche, religieux à laïc », a-t-il déclaré. « Je suis ravi que ces efforts se sont maintenant concrétisés et que ce nouveau gouvernement a été mis en place. »

L’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) a tweeté : « L’AIPAC accueille le nouveau gouvernement israélien diversifié dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett. Nous sommes impatients de renforcer davantage les liens entre les États-Unis et Israël alors que les deux démocraties travaillent en étroite collaboration pour faire progresser nos intérêts et valeurs communs. »

La Conférence des présidents des principales organisations juives a déclaré dans un communiqué : « Nous applaudissons la démocratie dynamique d’Israël alors que le trente-sixième gouvernement de l’État d’Israël prête serment, et félicitons le nouveau Premier ministre Naftali Bennett et le nouveau ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, tous deux amis de longue date de la Conférence des présidents et des autres partis de la coalition en cette occasion historique.« Nous saluons le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu pour ses années de leadership et de service dévoués envers Israël et son peuple, ainsi que ses contributions à la communauté juive mondiale », lit-on dans le message de l’organisation. 

« Son immense héritage, y compris les accords d’Abraham, laisse une marque indélébile dans l’histoire d’Israël et de toute la région. »

La Coalition juive républicaine (RJC) a tweeté : « Veuillez vous joindre à nous pour prier pour Naftali Bennett et l’ensemble du 36e gouvernement de notre allié chéri, Israël. Félicitations à la nouvelle coalition et félicitations à Netanyahu pour votre mandat très réussi et sans précédent en tant que Premier ministre. »

Les coprésidents de la Majorité démocratique pour Israël, Ann Lewis et Todd Richman, ont également publié une déclaration : « En ce moment historique de changement en Israël, nous adressons nos plus sincères félicitations au Premier ministre Naftali Bennett et au ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid », ont-ils écrit.

« La coalition Lapid-Bennett crée un gouvernement d’unité composé de huit partis, représentant la gauche, la droite et le centre de la politique israélienne et dédié à la protection du caractère démocratique et juif du pays », indique le communiqué. « Ce sera également le gouvernement israélien le plus inclusif jamais créé, avec des Arabes, des femmes et des Juifs de couleur détenant des ministères vitaux. Avec l’arrivée du parti Ra’am de Mansour Abbas dans la coalition, Israël est désormais le seul pays du Moyen-Orient où Juifs et Arabes gouvernent ensemble.

Hadassah, la présidente nationale de l’Organisation des femmes sionistes d’Amérique, Rhoda Smolow, a déclaré : « Hadassah présente ses meilleurs vœux et ses félicitations au Premier ministre Bennett, à ses ministres, au Premier ministre suppléant Yair Lapid et au nouveau gouvernement d’Israël. Le nouveau leadership politique en Israël arrive au pouvoir avec des opportunités chez lui, des opportunités à l’étranger et avec l’amitié indéfectible d’Hadassah, qui a soutenu chaque gouvernement d’Israël démocratiquement élu.

« Les dirigeants israéliens continueront sans aucun doute à assurer la sûreté et la sécurité de leur peuple, à lutter contre l’antisémitisme, à développer des relations avec de nouveaux alliés et à approfondir la relation durable américano-israélienne », a-t-elle ajouté. « Les membres d’Hadassah aux États-Unis sont prêts à aider à rapprocher nos nations et à protéger et renforcer Israël contre les menaces de près et de loin. »

Le Mouvement de réforme nord-américain, le plus grand mouvement juif en dehors d’Israël, a exprimé l’espoir que le nouveau gouvernement israélien renoue avec le mouvement en Israël et à l’étranger, s’engageant à promouvoir un programme pluraliste. « Nous espérons également que ce gouvernement réaffirmera l’importance d’une relation américano-israélienne solide, en donnant la priorité à la sensibilisation et à l’engagement bipartites », ont-ils déclaré. 

Le PDG de l’American Jewish Committee (AJC), David Harris, a exprimé son enthousiasme à l’idée de travailler avec une nouvelle coalition israélienne.« Le nouveau gouvernement israélien reflète la diversité du pays et est déterminé à rechercher la paix, la sécurité et la prospérité », a déclaré Harris. « L’AJC a hâte de travailler avec la nouvelle coalition, comme nous l’avons toujours fait avec chaque gouvernement israélien depuis 1948, et nous souhaitons plein succès aux dirigeants. » Harris a également salué l’héritage de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu.« Le Premier ministre d’Israël est incontestablement l’un des postes de direction les plus difficiles au monde », a déclaré Harris, qui a récemment rencontré Netanyahu le mois dernier. « Le Premier ministre Netanyahu a fait preuve d’un leadership impressionnant sur de nombreuses questions, notamment l’élargissement des relations diplomatiques d’Israël avec des nations du monde entier, l’extension de la paix avec quatre pays arabes, le maintien de la sécurité d’Israël dans une région instable, la promotion de réalisations exceptionnelles en matière d’innovation, le fer de lance de la gestion largement admirée de la pandémie de COVID-19, et expliquant avec éloquence les défis uniques d’Israël sur la scène mondiale.

« De plus, sa porte était toujours ouverte à l’AJC, y compris à nos jeunes dirigeants laïcs et membres du personnel, aux visiteurs de Project Interchange et aux invitations au Forum mondial. »

La nouvelle coalition a émergé des négociations après les élections du 23 mars, le quatrième tour de scrutin en Israël en moins de deux ans. Le vote de dimanche à la Knesset approuvant le gouvernement a officiellement mis fin à la direction de Netanyahu, qui a été en poste pendant 15 ans, dont 12 de suite, le Premier ministre le plus ancien de l’histoire d’Israël.

jpost.com

2 commentaires

  1. Les juifs américains sont à des années lumière des réalités politiques d’Israël (parfois même du judaïsme).
    Qu’ils accueillent avec enthousiasme le nouveau gouvernement n’a rien de rassurant, me semble-t-il.

    1. Le rôle d’un nouveau gouvernement, à l’heure des pogroms de Los Angeles, Londres ou Brooklyn, est de tendre la main aux Diasporas et d’évaluer leurs besoins, les éventuels écarts de perception et de travailler à les combler. A des années lumières du sectarisme. Rejeter « l’enthousiasme » ou l’envie des Juifs de faire quoi que ce soit ensemble, ça me semble aux antipodes du Judaïsme. Trouver en plus que ce n’est pas « rassurant », c’est marcher sur la tête et préjuger de l’avenir du monde juif. Maintenant qu’il y ait des écarts de perception, ok, corrigeons-les..

      Les Juifs américains, comme les Français depuis les années 2000 sont probablement un bassin d’Aliyah potentielle, et les plus enracinés sont des atouts en terme de passation du « message ». Il y a un conflit sur les pratiques religieuses, la réforme plus propice à l’adaptation à Los Angeles ou à entrer dans une société capitaliste exigeante….

      A la louche : Une grande partie de l’immobilier de Jérusalem appartient à des Américains, la solidité des liens « bipartisans » au sein de l’AIPAC découle de l’implication de go-between juifs fortement impliqués, Israel Hayom appartient à la veuve d’un milliardaire américain, Dôme de Fer dépend du restockage de missiles Tamir conçus en Israël, mais fabriqués aux Etats-Unis (aciéries lourdes que ne possède pas Eretz)… Gardons les pieds sur terre.
      .
      .

Laisser un commentaire