Tsahal frappe Gaza après le tir d’une roquette sur Israël, en pleins troubles à Jérusalem

Posted by

Un certain nombre d’émeutiers ont été blessés le long de la frontière de Gaza alors que les soldats de Tsahal ont riposté avec des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes.

Par TZVI JOFFRE   9 MAI 2021 07h08

   

La fumée monte après une explosion alors que les Palestiniens participent à une manifestation nocturne organisée le long de Gaza de la frontière avec Israël (Crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)

La fumée monte après une explosion alors que les Palestiniens participent à une manifestation nocturne organisée le long du côté Gaza de la frontière avec Israël(crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)

L’armée de l’air israélienne a frappé un site militaire du Hamas dans le sud de la bande de Gaza en réponse à des tirs de roquettes plus tôt samedi soir, selon l’unité du porte-parole de Tsahal.

Une roquette a été tirée de la bande de Gaza vers Israël samedi soir, pendant des émeutes le long de la barrière frontalière de Gaza et à Jérusalem, selon l’armée israélienne. Une alerte rouge (Tseva Adom) à la roquette a été déclenchée dans une zone dégagée.

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) a décidé dimanche matin de geler les permis d’entrée de 350 hommes d’affaires de Gaza en Israël, après la nuit tendue, selon les médias israéliens.

Plus tôt samedi soir, un certain nombre d’émeutiers palestiniens ont été blessés lors d’émeutes le long de la frontière de la bande de Gaza, au milieu des troubles ces derniers jours autour du mont du Temple et des expulsions prévues dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est.

Selon les reportages palestiniens, les Forces de Tsahal ont répondu aux émeutiers, que les médias palestiniens appellent les «unités nocturnes chargées de semer la confusion», en lançant des gaz lacrymogènes et en tirant des balles en caoutchouc. Les manifestants ont utilisé dans le passé des ballons incendiaires et explosifs pour perturber la vie des citoyens israéliens vivant près de la frontière de Gaza.

On ne sait toujours pas exactement combien d’émeutiers ont été blessés et dans quel état ils se trouvaient, mais des séquences vidéo de la scène ont montré des ambulances arrivant et au moins une personne qui semblait inconsciente. Les premiers rapports indiquaient que les blessures comprenaient une personne blessée par des balles en caoutchouc et plusieurs autres qui étaient essoufflées à cause des gaz lacrymogènes.

Des images et des vidéos des émeutes ont montré des Palestiniens allumant de grands incendies et lançant des explosifs sur la barrière frontalière. Les conseils régionaux des communautés israéliennes proches de la frontière ont fait des déclarations aux habitants, les informant que les explosions se produisaient à Gaza (non de l’autre côté de la barrière) et que Tsahal maîtrisaient la situation.

jpost.com

Laisser un commentaire