Egypte : un chrétien copte abattu d’une balle dans la nuque par l’Etat islamique

Posted by

L’homme de 62 ans ainsi que deux autres personnes ont été assassinés pour avoir soutenu l’armée égyptienne.

Par valeursactuelles.com

Publié le 20 avril 2021 à 21h02 Mis à jour le 21 avril 2021 à 9h33

Image d’illustration de djihadistes. Photo © AP/SIPA

A LIRE L’Etat islamique filme l’exécution d’un chrétien nigérian… par un jeune garçon

C’est une vidéo de 13 minutes d’une insoutenable barbarie qui a été diffusée sur le réseau social Télégram le 17 avril dernier. Des images mettant en scène l’assassinat d’un chrétien copte orthodoxe par une branche du groupe djihadiste de la péninsule du Sinaï en Egypte. Comme le relaye le site 24heures, Nabil Habashi Salama a été sauvagement abattu d’une balle dans la nuque en plein milieu du désert pour avoir soutenu l’armée égyptienne qui lutte contre l’Etat islamique. Deux autres hommes appartenant à une tribu locale des Tarabine ont aussi été tués à bout portant. Dans la vidéo, l’un des djihadistes est muni d’une kalachnikov et lève l’index vers le ciel en adressant « un avertissement aux chrétiens d’Egypte » : « C’est le prix que vous payez pour soutenir l’armée égyptienne », a-t-il scandé avant d’appuyer sur la gâchette du fusil. Deux autres membres de l’Etat islamique présents sur la vidéo reproduisent ensuite le même geste.

Tués pour avoir reconstruit des églises

Nabil Habashi Salama, qui était âgé de 62 ans, aurait notamment participé à la reconstruction des églises détruites par les islamistes dans la région. Un acte de soutien qui lui aura valu la mort. Il avait été enlevé en novembre 2020 par des extrémistes islamistes, selon les informations de l’église copte qui a adressé son « soutien indéfectible aux efforts de l’Etat égyptien pour réprimer les actes terroristes haineux » dans un communiqué. Selon un porte-parole de l’église, Nabil Habashi Salama aurait « gardé la fois jusqu’au moment où il a été tué ». Comme le précise 24heures, les chrétiens coptes sont la plus grande minorité religieuse du Moyen-Orient, et représentent en Egypte entre 10 et 15% des 100 000 habitants du pays, majoritairement musulman. Ce n’est pas la première fois qu’ils sont pris pour cibles et exécutés dans des vidéos de propagande diffusées par l’Etat islamique.

Laisser un commentaire