L’Iran tire un missile sur un navire Israélien près des Émirats arabes unis

Publié par

Le navire est associé à la compagnie israélienne Ray Shipping, la même compagnie qui possède le navire qui a été touché par une attaque iranienne présumée en février.

Par TZVI JOFFRE   14 AVRIL 2021 07:36

   

Le navire Hyperion Ray a été touché par un missile près de la côte des Émirats arabes unis.  (crédit photo: MARJAN STROPNIK)

Le navire Hyperion Ray a été touché par un missile près de la côte des Émirats arabes unis.(crédit photo: MARJAN STROPNIK)

Un navire appartenant à des Israéliens, le Hyperion, a été attaqué mardi près des côtes de l’émirat de Fujaïrah aux Émirats arabes unis, selon des informations venant du Liban. L’attaque est survenue un jour après que l’Iran a juré de venger l’explosion de son installation nucléaire de Natanz, qu’il a imputée à Israël. Les données disponibles sur MarineTraffic.com ont montré que l’ Hyperion, un porte-véhicules naviguant sous pavillon des Bahamas, a été bombardé au large de Fujairah. Les médias arabes ont déclaré que le navire avait été touché par un missile iranien.

Le navire est associé à la compagnie israélienne Ray Shipping, la même compagnie qui possède un navire touché par une attaque iranienne présumée en février. Les médias israéliens ont rapporté que l’attaque avait probablement été menée avec un missile ou un drone et que seuls de légers dommages avaient été causés au navire.

Un responsable de la sécurité israélienne a déclaré mardi au New York Times qu’Israël n’avait pas l’intention de répondre par une autre attaque contre un navire iranien, car les Israéliens tentent de réduire les tensions dans la région du golfe Persique.

Tsahal a refusé de commenter les reportages. Un représentant des propriétaires du navire a publié une déclaration disant: « Hyperion Ray n’a subi aucun dommage et continue à toute vitesse sur son trajet de voyage initial. » 


Malgré les tensions accrues avec l’Iran et une réunion du cabinet de sécurité prévue pour la semaine prochaine, le procureur général Avi Mandelblit a interdit au cabinet de sécurité de se réunir jusqu’à ce qu’un ministre de la Justice soit nommé, selon les médias israéliens.

jpost.com

2 commentaires

  1. L’Iran va finir par ramasser sur sa bête gueule : si Israël se fâche ce sera terminer rapidement !

Laisser un commentaire