Antisémitisme : des tags découverts sur le fronton de Sciences Po Paris

Posted by

Commentaire :

Sur la nature des tags, sans extrapoler sur l’enquête de police, qui devra amener des preuves :

  • « mort à Israël » : tout antisionisme est un antisémitisme qui se dénie comme tel. 
  • « Ecole de Kouffar » : « vous êtes des Dhimmis sionisés, donc mûrs pour la disparition ou la conversion ». 

Si c’est une opération d’Extrême-Droite, c’est bien maquillé en Islamisme. Et cela témoigne d’une polarisation des extrêmes qui n’a rien de bon pour notre cadavre de démocratie protégeant la liberté d’étudier et/ou d’être favorable à la seule démocratie au M-O

Sciences-po est dans la tourmente, en tant qu’école préparatoire à l’élite, qui n’aurait plus le choix qu’entre « l’islamogauchisme », le « néoféminisme » d’exclusion (Sciences-porcs »), ou le racialisme façon Traoré, etc. Les slogans lapidaires prônent l’ultra-violence, faute de pouvoir l’exercer directement, pour faire taire toute discussion, tout « positivisme ».

C’est un champ de bataille sémantique (aux portes de l’ENA, Grandes Ecoles, journalisme…), signe qu’il est devenu impossible de débattre, de tenir des discours contradictoires osés ou de « s’assimiler » à l’école de la République, puisque celle-ci est censée faire la courte échelle aux djeuns des « Cités », dont les murs semblent épouser l’idéologie rudimentaire. MB

People stand in front of the entrance of the Institute of Political Studies (aka Sciences Po) in Paris after anti-Semitic inscriptions were written on the facade of the school, on April 12, 2021. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)

Des inscriptions antisémites ont été découvertes, ce lundi, sur le mur de l’école de la rue Saint-Guillaume à Paris. La direction de l’établissement a porté plainte.

Le mur de Sciences Po Paris a ete tague d'inscriptions antisemites. Un depot de plainte est en cours.
Le mur de Sciences Po Paris a été tagué d’inscriptions antisémites. Un dépôt de plainte est en cours.© THOMAS SAMSON / AFP

Source AFPPublié le 12/04/2021 à 15h49 – Modifié le 12/04/2021 à 17h47

« Écoles de kouffar », « mort à Israël »… De violents tags antisémites ont été découverts sur le fronton de Sciences Po Paris, lundi 12 avril. Constatées par l’Union des étudiants juifs de France (EUJF), ces inscriptions anti-juifs ont été confirmées par une source policière à l’Agence France-Presse. « Ce matin, des inscriptions haineuses, dont certaines à caractère antisémite, ont été découvertes sur les murs […] de l’entrée principale du campus de Sciences Po à Paris », a pour sa part indiqué l’école de la rue Saint-Guillaume, dans un communiqué.

Une étoile de David barrée ainsi que les inscriptions « Mort à Israël » et « Kouffar » (« mécréants » en arabe) ont été marquées à la bombe de peinture noire, selon des photos diffusées par l’Union des étudiants juifs de France. « L’UEJF s’indigne de ces tags haineux qui menacent les étudiants et tentent de semer la terreur à Sciences Po, école emblématique de la République française », a déclaré l’association dans un communiqué de presse. De son côté, la direction de Sciences Po Paris a « vivement » condamné « cet acte odieux et lâche ». Pour l’heure, l’opération de nettoyage se poursuit, tandis qu’un dépôt de plainte est en cours, a confirmé l’école parisienne.

Frédérique Vidal@VidalFrederique Je condamne avec la plus grande fermeté les tags antisémites commis sur les murs de Sciences Po Paris ce matin. La haine n’a pas sa place dans notre République. Tout sera mis en œuvre pour identifier et poursuivre les responsables.Tags anti

Lutter contre le « fléau de la haine raciste et antisémite »

L’UEJF a également annoncé porter plainte « pour injure raciale et provocation à la haine raciale » et appelle Sciences Po pour que des « mesures soient prises afin de lutter contre le fléau de la haine raciste et antisémite en son sein ». De son côté, l’école dit « poursuivre plus que jamais son combat contre toutes formes de discrimination et d’atteintes à la dignité des personnes ». De son côté, Frédérique Vidal a condamné « avec la plus grande fermeté » ces tags antisémites. « La haine n’a pas sa place dans notre République. Tout sera mis en œuvre pour identifier et poursuivre les responsables », a déclaré la ministre de l’Enseignement supérieur dans un tweet publié dans la journée.

lepoint.fr

One comment

  1. Macron manque dramatiquement d’un minimum de culture historique et geopolitique. A ce point la, au poste politique qu’il occupe, il se revele etre un grand dznger pour la France. Mis a part la Finance (et encore pas sur !), il est depourvu d’une vision de psychologie. et se montre incapable (inapte ?) a conduire les affaires de la France, sans compter ses gaffes, ses erreurs et ses fautes « La France a commis un genocide en Algerie » !! ‘La culture francaise n’existe pas », « ĺes ouvrieres dans les usines francaises sont analphabetes », « les ouvriers du nord aiment la bouteille »…….quel mepris ! Trop jeune, trop experimente , manque de courage, peureux voire lache. Bref, a degager !

Laisser un commentaire