La variante britannique du COVID se propage dans la bande de Gaza

Publié par

Un responsable de la santé à Gaza a déclaré qu’en raison du manque de tests, il y a probablement quatre cas non diagnostiqués pour chaque positif identifié. Le nombre de cas actifs à Gaza est de 11,73

 Par  Shahar Klaiman  Publié le  04-04-2021 15:07 Dernière modification: 04-04-2021 15:07

Un travailleur de la santé fait vacciner un homme de Gaza contre COVID | Photo de fichier: EPA

La variante britannique du COVID a fait son chemin vers la bande de Gaza, ont rapporté dimanche les responsables de la santé. Dans les 24 heures de samedi à dimanche, Gaza a connu un nombre record de nouveaux cas de COVID.

Le ministère de la Santé dirigé par le Hamas à Gaza a rapporté samedi soir que le nombre de cas identifiés s’élevait à 1628, sur un total de 3728 tests traités – ce qui signifie que 44% des tests COVID au cours des dernières 24 heures sont revenus positifs.

Un responsable de la santé de la bande de Gaza a déclaré samedi que le nombre réel de cas de COVID à Gaza était beaucoup plus élevé et n’était pas reflété en raison d’un manque de tests. Le responsable a déclaré que pour chaque positif identifié, il y avait quatre nouveaux cas non identifiés. Le pic de nouveaux cas est attribué à la variante britannique.

Dimanche matin, les responsables de la santé de Gaza ont signalé deux décès dus au COVID-19 au cours des dernières 24 heures. Depuis l’éclosion de la pandémie, à Gaza, on a constaté que 639 patients atteints de COVID-19 ont succombé au virus. Dimanche, 11 734 patients symptomatiques étaient actifs, dont 166 dans un état critique.

Il n’y a qu’un seul hôpital dans la bande de Gaza qui traite les patients COVID-19.

Au cours des dernières semaines, quelques envois de doses de vaccin sont arrivés à Gaza, principalement le vaccin russe Spoutnik V, dont la livraison a été organisée par le responsable du Fatah, Mohammad Dahlan et les Émirats arabes unis. Le ministère de la Santé de Gaza a signalé que 24 132 habitants avaient été vaccinés.

Les autorités religieuses du Hamas à Gaza ont annoncé dimanche que de nouvelles réglementations limitant le nombre de personnes autorisées à entrer dans les mosquées seraient annoncées afin d’éviter de fermer complètement les mosquées.

israelhayom.com

Laisser un commentaire