Borough Park : une famille hassidique en visite se défend contre un agresseur au couteau

Publié par

Jeudi 1 avril 2021 à 4 h 50 | י »ט ניסן תשפ »א

agression du parc boro
Une voiture du NYPD à Manhattan.

(BoroPark24.com) –

Un homme de Borough Park et son ami venu d’Israël faisaient une promenade de Chol Hamoed à Manhattan mercredi après-midi et étaient montés dans leur voiture pour rentrer chez eux, quand ils ont remarqué un homme juif qui se tenait devant une ambulance à Battery Park, comme si quelque chose de terrible venait d’arriver.

https://cbsloc.al/39BUFtl

https://newyork.cbslocal.com/2021/04/02/battery-park-slashing-nypd-darryl-jones/

« Mon ami a dit: » Je pense que je c’est suspect «  », a déclaré l’homme de Borough Park. «Nous avons vu une ambulance et un juif de notre communauté se tenir devant elle, alors nous nous sommes arrêtés pour voir ce qui s’était passé, et nous sommes venus pour essayer d’aider dans tout ce que nous pouvions.

Après avoir demandé à l’homme, qui avait environ 24 ans et dont le front saignait, s’il pouvait rentrer chez lui, le Yid (diminutif affectueux pour Juif en yiddish) , qui était en visite de Belgique pour Pessa’h avec sa femme et sa fille d’un an, qui étaient à proximité, venait d’être poignardé par un homme afro-américain d’une trentaine d’années qui s’était jeté sur eux avec un couteau à la main.

Le Yid belge a rapporté que lui, sa femme et son bébé étaient assis sur un banc en train de regarder l’eau lorsque l’attaquant, qui criait, bien qu’il n’ait rien dit de clairement antisémite, est soudainement apparu et a commencé à poignarder la mère, puis le bébé, qui était dans une poussette. Un porte-parole du département de police de New York a déclaré que l’attaque était considérée comme un « incident possiblement antisémite », et que l’Unité spéciale pour les crimes de haine de la ville enquêtait également.

«La mère a commencé à crier», a déclaré le témoin de Borough Park. « Je ne sais pas ce qu’elle a dit, mais d’autres témoins ont dit que son cri paraissait provenir d’outre-tombe. »

Les cris aigus de la mère o8nt d’abord effrayé l’agresseur, puis il a essayé de poignarder le bébé et de lui couper un peu le menton avant que le père ne repousse l’attaquant. Cependant, l’attaquant est revenu pour poignarder le père, qui a ensuite eu besoin de 12 points de suture, du fait de ses blessures.

À ce stade, la mère a sorti sa fille de la poussette et s’est enfuie, tandis que le Yid belge a combattu son agresseur de manière si courageuse que le témoin de Borough Park a déclaré que les policiers avaient été choqués en voyant une vidéo de l’attaque.

D’une manière ou d’une autre, peut-être en mettant le pied sur le couteau, le Yid belge est parvenu à replier le couteau de telle façon qu’il ne puisse plus être utilisé comme une arme.

«C’est un héros, ce jeune homme», a déclaré le témoin de Borough Park. « Il a combattu le voyou à armes inégales. »

Le Département de la Police de New York (NYPD) s’est bientôt rendu sur les lieux, mais comme le Yid belge ne parlait que le yiddish, un interprète de Shomrim (les Gardiens en hébreu, protecteur ou service de sécurité de la communauté) a traduit son rapport concernant l’attaque par téléphone avec la police.

Après que le NYPD a recueilli les informations nécessaires auprès de la famille belge, l’homme de Borough Park et son ami les ont emmenés dans un établissement de soins d’urgence à Borough Park pour y être soignés. La mère avait une coupure de trois pouces (7, 62 cm) sur son visage et le bébé avait une petite coupure au menton, mais, heureusement, ils n’avaient pas besoin de points de suture.

«Je veux que les gens sachent ce qui s’est passé à ce sujet», a déclaré l’homme de Borough Park. «Les gens doivent savoir qu’ils doivent être aux aguets parce que Manhattan est un endroit qui est maintenant vide (à cause du Corona) et il y a beaucoup de voyous là-bas.

«Les gens doivent savoir qu’il faut faire attention s’ils voient quelqu’un qui les regarde dans les yeux, ou s’ils voient quelqu’un qui a l’air un peu bizarre. Nous devrions savoir que nous devons nous éloigner et nous tenir à l’écart de quiconque semble suspect.

«Et à la seconde où vous ressentez quelque chose, allez-y et n’ayez pas peur, combattez-le, ne vous laissez pas poignarder, une, deux fois, parce que la troisième fois, vous ne pourrez plus rien faire.

Qu’a dit le Yid belge après son horrible expérience à Battery Park?

«Il était très reconnaissant envers D.ieu», a déclaré le témoin de Borough Park. «Il était très ému que tout allait bien. Ces quelques minutes ont été très effrayantes pour eux.

Le New York Post a rapporté que l’agresseur était un libéré conditionnel de 30 ans, qui avait été libéré de prison le mois dernier, a été à nouveau arrêté lors de l’agression et que la police avait récupéré le couteau après avoir sillonné la zone.

L’agresseur a passé plusieurs années en prison après avoir plaidé coupable d’une tentative de meurtre dans un vol violent qui a eu lieu en août 2011 dans l’Upper East Side.

Les libérés conditionnels, souvent devenus SDF représentent un véritable danger dans New York et les pouvoirs publics sont à la recherche de programmes de réinsertion qui puissent combler le déficit de mesures.

..

Laisser un commentaire