Que fait le « Tigre » du 5è Corps, Suhail Alhassan entouré de forces spéciales russes?

Posted by
Suhail Alhassan : au centre, avec le bouc (+ garde du corps russe, légèrement en retrait. Les 2 hommes à sa droite pourraient aussi avoir l’air plus « russes » que Moyen-Orientaux)

 Les médias russes publient une photo du général de brigade Suhail Alhassan, surnommé « le Tigre » – qu’y a-t-il derrière?

 Nziv L’Iran

Les médias russes ont publié de nouvelles photos montrant le commandant de la milice Al-Nimr (Les « Forces du Tigre », soit une quasi-armée privée presque indépendante du pouvoir central de Damas) dans l’armée syrienne (5ème Division), le général de brigade Suhail al-Hassan, en compagnie d’un certain nombre de membres des forces spéciales russes.

La photo a été diffusée sur le compte « Канал специального назначения », qui est un compte russe dans l’application Telegram, un compte spécialisé dans l’affichage de photos des forces russes.

Le compte a publié 3 photos de « Al Hassan » à côté des forces spéciales russes, sans préciser l’endroit où elles se trouvent.

La première photo a été publiée sur le compte le 18 mars, puis deux autres photos ont été publiées dimanche dernier.

Al-Hassan est considéré comme l’un des officiers les plus éminents du régime d’Assad et a une longue histoire de massacres contre le peuple syrien, ce qui a incité les États-Unis d’Amérique à le placer sur la liste des sanctions.

Des sources médiatiques confirment qu’al-Hassan est à l’origine de l’idée d’utiliser des barils chimiques infernaux, qui ont tué des milliers de personnes en Syrie.

Il est à noter qu’al-Hassan a commandé de nombreuses opérations militaires en Syrie, dont la dernière à Idlib, et a adopté la stratégie de la terre brûlée avant toute offensive militaire.

Commentaires en arrière-plan:

1-  Les forces spéciales russes vues sur la photo près du général de brigade Suhail Alhassan sont en fait des gardes du corps désignés par le président russe Poutine pour le protéger de toute tentative d’assassinat. La famille Assad a «marqué» Suhil il y a longtemps et il y a plus de deux ans une tentative d’assassinat s’est déroulée à son domicile dans le sud de la Syrie, de la part des hommes du major général Maher al-Assad, qui n’ont pas eu de chance et n’était pas chez lui à ce moment-là.

سهيل الحسن وماهر الأسد .. صدام عسكري و الأول فما سببه؟  - Youtube

2- Les racines de la haine du régime d’Assad contre le général de brigade Al-Hassan commencent lors d’une des récentes visites de Poutine en Syrie à la base de Khmeimim lorsqu’il a décidé de donner à l’officier syrien une haute médaille russe en reconnaissance de son combat sans compromis contre les rebelles syriens.

س: يل سحين: نمر من ورق أم قطعة غيار؟  |  القدس العربي

De nombreuses sources arabes insistent sur le fait que les Russes considèrent l’homme comme l’un des candidats à propulser au sommet du régime syrien, pour remplacer la famille Assad dans le but de parvenir à la paix intérieure en Syrie et de mettre fin à la guerre civile.

3- Dans la nouvelle réorganisation menée par les Russes dans l’armée syrienne, ils ont mis en place un 5ème corps composé de soldats syriens, mais le commandement du corps reçoit ses ordres directement du haut commandement russe, qui opère sur le sol syrien depuis l’atmosphère la plus libre, autour de sa base dans le nord-ouest du pays. 

La 25e division du 5e corps est en fait la milice Alnimar sous son ancien nom et son commandant est le général de brigade Suhail Alhassan.

Le recruteur de la 8ème Brigade du 5ème Corps a été amené du nord de la Syrie vers le sud et il a été déployé, selon les instructions de la Russie, dans les districts de Daraa et de Quneitra pour tenter de repousser les milices iraniennes, y compris le Hezbollah, près de la frontière israélienne. 

La brigade a également été accueillie par des hostilités contre elle, de la part des forces iraniennes et les unités de la 4ème division syrienne, fidèles à l’Iran, mais elle poursuit ses opérations dans le sud de la Syrie, sans grand succès jusqu’à présent.

4- Il est possible que la publication de ses photos sur les réseaux russes fait allusion à une évolution de la promotion militaire du général de brigade Elhassan selon une instruction directe de Poutine au grand dam du président Assad.

Récemment, les médias ont rapporté un changement de position de la Russie concernant le statut du président Assad en Syrie, et une délégation de haut niveau du Hezbollah s’est même précipitée à Moscou, sur ordre de l’Iran, pour connaître la position de la Russie sur le maintien d’Assad au pouvoir en Syrie.

Voulez-vous vous connecter à l'annuaire syrien?  - Le monde du monde

Laisser un commentaire