Un hélicoptère Apache détruit une cible à 32 km grâce à un missile israélien « Spike »

Publié par

États-Unis

L’armée américaine a officiellement annoncé une série de tests réussis sur des missiles Rafael qui, entre autres, ont détruit un bateau qui avait été fixé comme cible à une distance de plusieurs dizaines de kilomètres.

Le missile frappe (Photo: USArmy, YouTube)
Objectif atteint et détruit par un missile Spike Archive | Photo : USArmy, YouTube

Selon un communiqué de l’armée américaine et de l’US Air Force, l’hélicoptère Apache a décollé de la base d’Aglin avec le soutien du 96e escadron de test et a lancé le missile « au-delà de la ligne d’horizon », détruisant complètement le bateau cible.

Une autre expérience censée examiner la destruction d’un bateau cible en mouvement a été annulée en raison des conditions météorologiques, mais elle devrait avoir lieu prochainement.

« La démonstration a été très réussie, notre équipe a travaillé en étroite collaboration avec l’armée pour s’assurer que tout se passe bien », a déclaré Amanda Hargett, une ingénieure du 708ème Escadron d’Essai (Test Squadron) qui faisait également partie des unités qui ont testé le missile de Rafael.

L’US Air Force a déclaré: « Des modifications ont été apportées à l’avionique (hélicoptère) pour ajuster le système d’arme. Trois jours avant l’expérience en vol, les systèmes ont été testés au sol pour vérifier que tout fonctionnait correctement. »

L'hélicoptère et le missile (Photo: US Air Force)
Image Hélicoptère Apache armé d’un Spike israélien | Photo: US Air Force

Il est à noter que les équipages américains qui ont participé à l’expérience sont arrivés en Israël dès 2019, ont volé dans des hélicoptères Apache de l’armée de l’air israélienne et ont participé aux lancements des missiles  Spike NLOS en Israël.

Bien que les modèles Apache de l’armée de l’air soient plus anciens que ceux des États-Unis, l’armée de l’air et l’armée américaine ont noté que les expériences en Israël les avaient aidés à acquérir de l’expérience dans le système d’armes de Rafaël.

Les missiles Spike ont commencé à entrer en service dans l’armée israélienne dès les années 1980, alors que cela est demeuré sous le sceau du secret pendant longtemps par la suite. Ensuite, les missiles ont été adaptés pour être transportés à partir d’hélicoptères Apache de l’armée de l’air et, ces dernières années, également de navires de la marine.

Une précédente expérience américaine avec un missile Spike, dans une vidéo publiée par l’armée américaine

La famille de missiles Spike comprend également les modèles SR à courte portée et connu dans Tsahal sous le nom de missile Gil. Le modèle SR a également été testé par l’armée américaine le mois dernier et a suscité de nombreux éloges.

Les Américains ont testé ces missiles en Israël il y a un an et il semble que le missile y sera bientôt annoncé comme partie prenante des opérations, ce qui pourrait leur donner des capacités beaucoup plus élevées que les missiles «Hellfire» actuellement en service.

mako.co.il

Laisser un commentaire