Iran : « Israël est probablement derrière l’attaque d’un porte-conteneurs iranien »

Publié par

– Un enquêteur iranien

Les responsables israéliens n’ont pas commenté vendredi lorsqu’on leur a demandé si Israël était impliqué dans l’incident de mercredi.

Par REUTERS   13 MARS 2021 17:10

Un pétrolier charge du gaz dans le port d'Assaluyeh dans le golfe Persique, à 1400 km (870 miles) au sud de Téhéran, Iran, le 27 mai 2006. (Crédit photo: MORTEZA NIKOUBAZI / REUTERS)

Un pétrolier charge du gaz dans le port d’Assaluyeh dans le golfe Persique, à 1400 km (870 miles) au sud de Téhéran, Iran, le 27 mai 2006.(crédit photo: MORTEZA NIKOUBAZI / REUTERS)

Il est fort probable qu’Israël ait été à l’origine d’une attaque en Méditerranée, cette semaine, qui a endommagé un porte-conteneurs iranien, a déclaré samedi un enquêteur iranien cité par les médias iraniens. Les responsables israéliens n’ont pas commenté vendredi lorsqu’on leur a demandé si Israël était impliqué dans l’incident de mercredi.

Le porte-conteneurs Shahr e Kord a été touché par un objet explosif qui a provoqué un petit incendie, mais personne à bord n’a été blessé, a rapporté l’Iran vendredi. Deux sources de sécurité maritime ont déclaré que les premières indications étaient que le navire avait été intentionnellement visé par une source inconnue. « Compte tenu de la situation géographique et de la manière dont le navire a été ciblé, l’une des fortes possibilités est que cette « opération terroriste » ait été menée par le régime sioniste (Israël) », a déclaré un membre anonyme de l’équipe iranienne enquêtant sur l’incident, cité par le site semi-officiel d’actualité Nournews.

Un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré samedi que des informations confirmaient une attaque de sabotage « en violation flagrante du droit international ».

« Les mesures visant à identifier les auteurs de cette action de sabotage sont à notre ordre du jour », a déclaré Saeed Khatibzade, cité par les médias d’Etat. La compagnie maritime iranienne IRISL a déclaré vendredi qu’elle entamerait des poursuites judiciaires pour identifier les auteurs de l’attaque, qu’elle a qualifiée de terrorisme et de piraterie navale.

L’incident est survenu deux semaines après qu’un navire israélien, le MV HELIOS RAY, a été touché par une explosion dans le golfe d’Oman. La cause n’a pas été immédiatement claire, bien qu’un responsable américain de la défense ait déclaré que l’explosion avait laissé des trous des deux côtés de la coque du navire. Israël a accusé l’Iran d’être derrière l’explosion, une accusation que la République islamique a démentie.

Laisser un commentaire