Y a-t-il jamais eu campagne électorale plus affligeante ? Jean-Pierre Lledo, cinéaste.

Posted by

La covid aurait-elle aussi covidé les neurones de nos politiciens ?

L’Iran serait-il devenu un pays ami ? Mahmoud Abbas et ses relais à la Knesset auraient-ils reconnu le droit du peuple juif à exister et à vivre sur sa terre ? Nos agents de sécurité seraient-ils voués au chômage et à la reconversion au regard de ces temps messianiques qui approcheraient au galop ? La Cour pénale internationale serait-elle en train de déférer en justice les gouvernements européens qui salarient les tueurs falestiniens à 1000 euros mensuels ? Le nouveau président américain, déjà mis en difficulté par sa propre mémoire, n’est-il pas en train d’être étouffé par la garde prétorienne du revanchard Obama ?

Ben Gourion ne s’est-il pas déjà dix fois retourné dans sa tombe, jusqu’à incommoder Paula, en apprenant qu’à Avoda on peut tranquillement insulter les Juifs et ‘’leur shoah’’ (candidate députée Ibtisam Mar’ana) ? N’est-ce pas en Israël, que l’on peut être ‘’le conseiller juridique du gouvernement’’ (Avihaï Mandelblit) et juger compatible d’être à la Knesset (Hiba Yazbaq du parti Balad) et de se vanter de boycotter l’hommage annuel aux victimes de la Shoah  et ce quelques années après avoir fait l’éloge du tueur Samir Kuntar qui avait fracassé le crâne d’une fillette juive de quatre ans ?

Khaverim, n’y a-t-il pas quelque chose de pourri dans le royaume ?

En Israël, comme partout ailleurs, et aux travers de milles nuances, n’y a-t-il pas en définitive deux grandes options politiques, économiques, philosophiques, éthiques ? A moins de deux semaines des élections, qu’attendent les formations politiques pour se rassembler en fonction de critères idéologiques, et politiques ?

N’est-ce pas au moment des élections de poser ce genre de questions pour que les électeurs puissent mieux se déterminer ?

Ceux qui tentent de substituer à ce clivage vertueux, le clivage vicieux du rak Bibi ou rak lo Bibi, s’aperçoivent-ils seulement qu’ils  sont à la source d’un processus d’infantilisation d’eux-mêmes et de leur électorat (processus, il est vrai, déjà largement entamé par l’usurpation des pouvoirs de la Knesset par la Cour suprême israélienne) ?

Tel Aviv le 12 Mars 2021,

Jean-Pierre Lledo

cinéaste

One comment

  1. Très bonne analyse par le cinéaste Jean-Pierre Lledo d’une situation affligeante et même suicidaire pour un pays menacé et pour lequel l’unité est une condition de sa survie: on ne change pas de leader au milieu du gué, avec le retour d’Obama en sous main à Washington, derrière le pantin Biden, et une Europe plus égarée que jamais, situation dangereuse pour l’unique état juif!

Laisser un commentaire