Israël, la France, la Grèce et Chypre se réunissent pour un exercice militaire naval

Posted by

Les exercices faisaient partie de l’exercice trilatéral annuel Noble Dina et comprenaient des navires de guerre et des hélicoptères.

Par JERUSALEM POST STAFF   12 MARS 2021 09:01

https://www.jpost.com/israel-news/israel-france-greece-cyprus-come-together-for-naval-military-exercise-661786

L’exercice militaire naval international conjoint Noble Dina, dirigé par la marine israélienne, le 12 mars 2021 (Crédit: Unité du porte-parole de Tsahal)

Dans un effort pour renforcer son contrôle sur la mer Méditerranée orientale, la marine israélienne a organisé cette semaine des manœuvres conjointes avec la Grèce, Chypre et la France, pratiquant la guerre anti-sous-marine et les opérations de recherche et de sauvetage. Les exercices faisaient partie de l’exercice trilatéral annuel Noble Dina et comprenaient des navires de guerre et des hélicoptères. La marine israélienne a participé avec des frégates de missiles de classe Sa’ar 4.5 équipées de systèmes anti-sous-marins ainsi que des sous-marins de classe Dolphin 2.

Navires de l'exercice militaire conjoint Noble Dina entre Israël, la Grèce, Chypre et la France, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE L'IDF)Navires de l’exercice militaire conjoint Noble Dina entre Israël, la Grèce, Chypre et la France, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE TSAHAL)Navires de la marine participant à l'exercice militaire Noble Dina entre Israël, la France, Chypre et la Grèce, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE L'IDF)Navires de la marine participant à l’exercice militaire Noble Dina entre Israël, la France, Chypre et la Grèce, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE Tsahal)

La marine grecque a déclaré que les principaux objectifs de l’exercice étaient axés sur la résolution des défis et menaces modernes dans l’environnement marin et la promotion du niveau de coopération et de compréhension mutuelle des trois marines + la France.

L’exercice a eu lieu en Méditerranée orientale et en mer de Crète dans la partie sud de la mer Égée. Selon Tsahal, alors que l’essentiel de l’exercice portait sur la guerre sous-marine, d’autres scénarios tels que des situations de sauvetage en mer et la défense aérienne ont également été pratiqués. Bien que la marine israélienne soit relativement petite par rapport aux autres corps de Tsahal, elle a un territoire important à protéger depuis l’expansion de la zone économique exclusive (ZEE) du pays, passée de 40 milles à 150 milles il y a quatre ans.Un sous-marin dans l'exercice naval annuel Noble Dina pour 2021, coordonné entre Israël, la Grèce, Chypre et la France, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE L'IDF)Un sous-marin dans l’exercice naval annuel Noble Dina pour 2021, coordonné entre Israël, la Grèce, Chypre et la France, le 12 mars 2021 (Crédit: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE Tsahal)

Israël participe régulièrement à des exercices militaires avec les États-Unis et la Grèce. C’était la première fois que la France participait à l’exercice naval, qui survient dans un contexte de tension accrue en Méditerranée, sans doute du fait de ses tensions accrues avec la Turquie d’Erdogan et par crainte d’un éventuel terrorisme économique, suite à la marée noire de fin février que les responsables israéliens ont liée à l’Iran .«Ces exercices sont de la plus haute importance pour renforcer les relations de la marine israélienne avec les marines étrangères aux intérêts communs», a expliqué le contre-amiral Eyal Harel, chef des opérations navales.

jpost.com

Laisser un commentaire