L’Iran a transféré des lanceurs de missiles en Syrie

Posted by

Une source de sécurité en Syrie a déclaré à la chaîne de télévision américaine Alhora que l’Iran était en train d’installer des lance-missiles sur la base des gardiens de la révolution Imam Ali dans l’est du pays.

Publié dans: 20.02.2021 18:36 Mis à jour à: 21.02.2021 08:48

  • Les lanceurs transférés en Syrie // Photo: réseaux arabes
  • Les lanceurs transférés en Syrie Photo: Réseaux arabes

L’Iran a transféré des lanceurs de missiles adaptés à une opération souterraine sur (ou sous) la base «Imam Ali» en Syrie, a rapporté aujourd’hui (samedi) la chaîne de télévision américaine de langue arabe «Al-Hora».

Selon le rapport, les forces des gardiens de la révolution ont déplacé les lanceurs sous haute sécurité vers les zones de base servant les milices pro-iraniennes dans l’est de la Syrie, à travers le terminal frontalier spécial des gardiens de la révolution à la frontière entre la Syrie et l’Irak, et de là par un accès routier séparé, vers les zones de la base. 

La personne qui a fourni les nouvelles au réseau d’information est une source de sécurité syrienne qui a demandé à rester anonyme, qui a affirmé que la cible des lanceurs était inconnue, mais a déclaré qu’ils seraient très probablement installés sur des sites souterrains construits spécifiquement sur la base iranienne. . « Les installations de lancement sont cachées dans des installations souterraines, par peur des frappes aériennes, jusqu’à ce qu’un système d’ascenseur spécial soit installé qui leur permettra de lancer des missiles au-dessus du sol, puis d’être abaissés à la sécurité de l’installation souterraine », a déclaré la source au réseau de nouvelles. 

Un autre rapport, publié dans le réseau d’information Al-Arabiya, a affirmé qu’une grande quantité d’armes et de missiles avait été transférée à des milices pro-iraniennes dans l’est de la Syrie au cours de la dernière journée. Selon le rapport, une importante cargaison de missiles Grad et d’autres munitions lourdes a été acheminée par le passage de la frontière entre l’Irak et la Syrie, déguisée en camions chargés de légumes. 

Le Centre syrien pour les droits de l’homme, une organisation d’opposition syrienne opérant depuis Londres, a déclaré au réseau émirati que les membres de la milice Fatimiyoun (Afghans), une force mercenaire afghane au service des Gardiens de la révolution, avec les Brigades du Hezbollah en Irak, utilisent des tunnels souterrains laissés par Daesh pour cacher leur intensification et le protéger des frappes aériennes. La base de l’Imam Ali est la plus grande base iranienne en Syrie et comprend des dépôts d’armes, des dizaines de kilomètres de routes internes ainsi que des quartiers généraux et des résidences pour les membres de la Force Qods des Gardiens de la révolution et des milices pro-iraniennes en Syrie. La base a été attaquée à plusieurs reprises depuis les airs et des dommages évidents ont été causés à certaines de ses installations.

israelhayom.co.il

Laisser un commentaire