Saar congédie ses experts anti-Trump qui devaient chasser Bibi

Publié par
A billboard by The Lincoln Project is seen in Times Square on October 25, 2020 in New York, depicting Ivanka Trump presenting the number of New Yorkers and Americans who have died due to Covid-19 along with her husband Senior Advisor to the President Jared Kushner, with a Vanity Fair quote. – The Lincoln Project, is defending its right to erect billboards in Times Square critical of Ivanka Trump and Jared Kushner,after an attorney for President Trump’s daughter and her husband threatened to sue. (Photo by TIMOTHY A. CLARY / AFP) (Photo by TIMOTHY A. CLARY/AFP via Getty Images)


Gideon Saar a cessé de travailler avec des consultants américains du projet Lincoln qui se sont acharnés contre Trump avant de se recycler dans l’anti-Bibisme primaire. La tentative n’apportant pas suffisamment de crédit à Gideon Saar (qui se prétend à droite) dans les sondages, celui-ci les congédie pour chercher une sortie de secours, alors que s’affiche l’égalité entre les camps pro et anti-Netanyahu à un mois et quelques jours de l’élection…

The Lincoln Project targets Trump in new ads

Saar a suspendu son travail avec les quatre consultants du projet Lincoln. John Weaver, l’un des fondateurs du projet américain, qui est composé d’anciens républicains ayant travaillé pour évincer Donald Trump, a été accusé d’avoir harcelé sexuellement plus de 20 jeunes hommes. Gil Hoffman, (Maariv) Jerusalem Post 14:07 16/02/2021 

Gideon Saar, président du New Hope Party 

Gideon Saar, président du Parti Nouvel Espoir (Photo: Mark Israel Salem)

Gideon Saar a annoncé aujourd’hui (mardi 16 février) qu’il avait suspendu ses travaux avec les consultants américains du « Lincoln Project ». Comme vous vous en souvenez peut-être, aux États-Unis, on a signalé que John Weaver, l’un des partenaires qui ont mis en place le projet, a harcelé sexuellement plus de 20 collaborateurs.

Le mois dernier, Saar a embauché les services de Steve Schmidt, Stuart Stevens, Rick Wilson et Reid Galen du projet, qui a été créé fin 2019 par des républicains actifs et d’anciens républicains, visant à empêcher la réélection de l’ancien président américain Donald Trump, et à vaincre les républicains qui soutiennent Trump.

Une fois embauché, le parti politique pensait que les conseillers du Lincoln Project aideraient Gideon Saar à essayer de vaincre le Premier ministre Benjamin Netanyahu par une propagande ultra-négative, comme ils avaient réussi à y contribuer contre Trump. Cependant, Saar affirme maintenant que « nous n’avons jamais travaillé avec le projet Lincoln. Le parti a employé quatre consultants seniors qui étaient liés au projet, qui jusqu’à récemment nous ont fourni des services de conseil. La personne en question (Weaver) ne nous est pas familière, nous n’avons jamais eu des contacts avec lui et n’avons certainement pas travaillé avec lui. Dans ce cas, comme indiqué, le contrat entre les deux parties a pris fin récemment. « 

Un haut responsable du Likud a répondu aux informations selon lesquelles « nous n’avons pas de temps à perdre à penser à Gideon. Gideon et Bennett ne peuvent former qu’un gouvernement qui fera de Lapid le Premier ministre, donc leurs partisans reviendront rapidement vers le Likud pour un vrai gouvernement de l’aile droite.  » En outre, Saar devrait aborder à nouveau l’affaire de sa compromission avec la « politique sale » du projet Lincoln, mardi dans une interview avec le Jerusalem Post.

Nouvel Espoir a déclaré: « Nouvel Espoir n’a jamais travaillé avec le projet Lincoln. Le parti a conclu un accord de consultation avec quatre consultants seniors qui ont été identifiés avec le projet Lincoln. Dans tous les cas, nous avons informé les consultants de la modification initiale du contrat: « La poursuite des travaux conjoints sera examinée dans les prochains jours. »

maariv.co.il

Laisser un commentaire