Pentagone: les milices iraniennes en Syrie et en Irak – une menace sécuritaire majeure

Publié par

 Nziv L’Iran

Le Pentagone a déclaré que les milices iraniennes en Syrie et en Irak représentaient la plus grande menace pour la sécurité des forces de la coalition internationale opérant dans la région au cours des derniers mois de 2020.

Selon un rapport publié par l’inspecteur général du ministère, les milices iraniennes ont intensifié leurs attaques contre les intérêts américains en Irak, et les forces par procuration des régimes iranien et syrien ont également menacé les intérêts américains dans le nord-est de la Syrie et lancé des attaques contre la milice Kurde.

Résultat d'image pour Iran vs Coalition

Le rapport a également déclaré qu’en dépit du déclin continu des attaques de l’Etat islamique, l’organisation cherchait à exploiter les tensions ethniques, religieuses et politiques dans les deux pays.

Il a ajouté que la détérioration des conditions économiques, du virus du corona, la corruption du gouvernement et la détérioration des conditions humanitaires dans les camps de réfugiés sont tous des facteurs qui contribuent à l’instabilité qui peut saper les réalisations militaires contre l’Etat islamique.

Le rapport estime qu’entre 8 000 et 16 000 combattants de l’Etat islamique travaillent au sein de petites cellules dans des zones rurales en dehors des grandes villes d’Irak et de Syrie.

Il y a également eu une «diminution» des violations des forces russes déployées dans le nord-est de la Syrie et un «engagement extraordinaire» envers le protocole de non-implication.

« Le général des gardiens de la révolution iranienne, Rahim Safawi, a révélé que Qassem Suleimani a mis en place plus de 60 milices en Syrie, qui comprennent soixante-dix mille combattants des » Forces de recrutement du peuple « (Al-hashd al-Shaabi) et d’autres pays.

Résultat d'image pour Iran vs Coalition

Laisser un commentaire