Attaque aérienne israélienne signalée dans le sud de la Syrie

Publié par

Une puissante attaque israélienne contre des cibles iraniennes et du Hezbollah dans la région de Damas

 Nziv 

Ce soir, des sources officielles syriennes ont rapporté qu’Israël avait attaqué un certain nombre de cibles syriennes et iraniennes dans la région de Damas et du sud de la Syrie.

Selon des sources arabes, l’attaque israélienne est venue pour répliquer au Hezbollah qui a tiré un missile anti-aérien sur un drone israélien volant dans le ciel du sud du Liban.

Voici des rapports sur l’attaque israélienne de ce soir:

* – Rapport syrien: des appareils israéliens ont tiré des missiles sur des cibles dans la région de Damas aujourd’hui.

* – Le commentateur militaire du site note que « c’est plus une opportunité de réagir. Tout comme Tsahal a précédemment gardé le silence sur l’incident de la cargaison dans le Golan pendant plusieurs semaines jusqu’à ce que l’occasion se présente d’y répondre, la frappe d’aujourd’hui légitime un levier d’attaque en Syrie et coupe l’herbe sous le pied du Hezbollah. « 

* – Des cibles proches de l’aéroport international de Damas ont apparemment également été attaquées.

* – Plus tôt dans la journée * – 3 avions cargo iraniens ont atterri à Damas aujourd’hui et sont déjà retournés dans leurs aéroports d’origine à Téhéran. À la suite de ces vols de fret, Israël a lancé des avions pour collecter des renseignements électroniques par le biais du 122e escadron, qui étaient déjà en vol lorsque les 3 avions-cargos iraniens ont atterri à l’aéroport international de Damas.

Image

* – Selon les rapports de Syrie, on peut à présent comprendre deux choses principales :

1. Les objectifs frappant le Hezbollah dans le sud de la Syrie surviennent en réponse aux événements de ce midi au Liban contre l’armée de l’air israélienne – la décision prise sur les lieux de frappe a probablement eu lieu ce soir.

2. Attaque sur les expéditions d’armes iraniennes à l’aéroport international de Damas en ce moment – une réponse à l’atterrissage d’avions iraniens ce dernier jour en Syrie. (Crédit: Yossi Eliezer – 301 Le monde arabe)

* – Au total, ce sont deux arènes, selon les rapports arabes, le sud de la Syrie = cibles iraniennes+ Hezbollah. Aéroport international de Damas (Abu Saleh)

* – 2 zones de Damas attaquées: l’aéroport international et Tzahnaia. Il n’y a toujours pas de détails sur le type de cibles attaquées.

* – Le Fuj 165 de la division 4 déployé près de Kiswah au sud de Damas (ce sont des cibles iraniennes – Hezbollah) a été attaqué. Le commentateur militaire du site commente que « c’est un groupement d’état-major qui a probablement été utilisé pour stocker des armes en raison de son emplacement dans la région. »

Correspondant d’Al-Arabiya: Rapporte des victimes dans les bombardements israéliens sur les sites du Hezbollah dans le sud de la Syrie

* – Rapports non officiels d’alarmes entendues dans un centre de recherche de la ville d’Elham, à la périphérie de Damas.

* – Des alarmes se sont déclenchées dans la zone du Centre de recherche scientifique de la ville d’al-Hama, en arrière-plan, on a pu également entendre les bruits d’explosions à la suite de l’attaque.

* – Rapport syrien: l’attaque israélienne visait des sites de milices iraniennes près de Khan Rabba dans la province de Quneitra.

* – Rapport: De nombreuses ambulances se déplacent du sud de Damas vers la capitale.

* – Source militaire syrienne: « Aucune victime n’a été enregistrée dans les attaques israéliennes en Syrie au cours de la dernière heure. Dommages aux bâtiments uniquement ». (Yossi Eliezer 301 Le monde arabe)

* – Rapport de blogueur: Au moins un missile de croisière Delilah tiré d’un avion de l’armée de l’air israélienne F-16 a été abattu par un système de missiles antiaériens Pantsir S-1 ou S2. La plupart des missiles de croisière tirés depuis des avions de l’armée de l’air israélienne a réussi à atteindre leur cible dans la région de Damas et à les détruire.

* – Le réseau Al-Arabiya publie une carte des cibles attaquées:

Image

* – Site Internet A-Sharqiya: Israël a bombardé des dépôts d’armes de milices armées en Syrie avec des missiles Tammuz.

Image

Attaque aérienne israélienne présumée signalée dans le sud de la Syrie

La frappe aérienne intervient après que deux vols de compagnies aériennes qu’on suppose utilisés par le CGRI pour transférer des armes vers la Syrie et le Liban auraient été repérés en route vers Damas.

Par TZVI JOFFRE   4 FÉVRIER 2021 00:19

Des batteries de défense aérienne syriennes répondant à ce que les médias syriens ont déclaré être des missiles israéliens visant Damas, sur une photo prise tôt le 21 janvier 2019 (crédit photo: STR / AFP)

Des batteries de défense aérienne syriennes répondant à ce que les médias syriens ont déclaré être des missiles israéliens visant Damas, sur une photo prise tôt le 21 janvier 2019 (crédit photo: STR / AFP)

Une frappe aérienne israélienne présumée a ciblé des sites dans le sud de la Syrie et près de Damas mercredi soir, selon l’agence de presse syrienne SANA. Des rapports indépendants de médias régionaux ont rapporté que les frappes ont également visé des sites proches de Damas, notamment près de l’aéroport international de la ville et des sites appartenant à l’armée syrienne et aux milices pro-iraniennes dans la région, selon l’agence de presse Step.

L’agence de presse saoudienne Al-Arabiya a rapporté que des sites appartenant au Hezbollah ont été visés par les frappes et que des sirènes d’alerte ont retenti dans des centres de recherche chimique près de Damas.

httpv://www.youtube.com/watch?v=embed/G-VWwONQUCI


Une source militaire syrienne a déclaré à SANA que des sites dans le sud de la Syrie étaient la cible de frappes aériennes et de missiles sol-sol et que des missiles avaient été interceptés, seuls des dommages matériels ayant été signalés.

Plus tôt mercredi, deux vols de compagnies aériennes qui auraient été utilisés par le Corps des gardiens de la révolution iranienne pour transférer des armes vers la Syrie et le Liban auraient été repérés en route de Téhéran vers Damas par des sites de suivi indépendants. 

Des frappes aériennes israéliennes présumées sont souvent signalées en Syrie peu après ces vols. Les frappes surviennent quelques heures après que des tirs antiaériens ont visé et manqué un drone de Tsahal au-dessus du sud du Liban. Le Hezbollah aurait été à l’origine de la tentative d’abattre le drone. Lundi, le Hezbollah a annoncé qu’il avait réussi à abattre un quadricoptère appartenant à Tsahal après qu’il soit entré dans l’espace aérien libanais dans le sud du Liban près de la ville de Blida, à l’ouest du plateau du Golan. Les frappes sont les cinquièmes depuis le mois dernier, des frappes attribuées à Israël ayant été signalées dans l’est de la Syrie, le sud de la Syrie et l’ouest de la Syrie en janvier.

.jpost.com

Laisser un commentaire