L’arrivée des prochains F-35 retardée

Publié par

L’arrivée en Israël des prochains avions F-35 commandés a été retardée

Les avions devaient atterrir dans le pays en novembre, mais en raison de la crise du coronavirus, il y a eu un retard. Maintenant, un avion quittant la chaîne de production a effectué son vol inaugural avant sa toute prochaine expédition prévue en mars. « Nous continuons d’absorber les systèmes israéliens (adaptations made in Israël inexistantes ailleurs) et d’entrer dans de nouvelles sphères opérationnelles », a noté l’armée de l’air.

F-35 (Photo: Scott Barbour, GettyImages)
Avion furtif 35-F | Photo : Scott Barbour, GettyImages

Les progrès dans le processus d’intégration et d’équipement de l’armée de l’air en avions furtifs F-35I Adir («formidable») se sont ralentis du fait de la crise sanitaire. 

Ces derniers jours, deux avions furtifs qui ont quitté la ligne de production (AS-26 et AS-27) ont effectué leurs premiers vols dans le cadre du processus qui les fera finalement atterrir en Israël.

À partir d’aujourd’hui, s’il n’y a pas de changement, trois énormes avions arriveront en Israël en mars prochain et trois autres arriveront en août. Cela portera à 30 le nombre d’ avions furtifs israéliens, au sein de deux escadrons opérationnels et un avion dans l’escadron MNT.

Les trois avions F-35 Adir (puissants) qui arriveront en mars devaient atterrir en Israël en novembre dernier. En raison de la crise du coronavirus, le processus de production et d’approvisionnement a été entravé et cela a généré un retard. L’avionneur Lockheed Martin a mobilisé beaucoup de ressources pour surmonter la crise et a finalement réussi à fournir 123 des 141 furtifs aux forces aériennes dans le monde, les trois puissants Israéliens n’étant, à ce moment-là, pas parmi eux.

Jusqu’à ce que ceux-ci arrivent en Israël, l’armée de l’air conclut un an de service au sein du 116ème Escadron, qui a ouvert il y a un an en tant que Second Escadron d’avions furtifs Adir (« Puissants », « Formidables »). «Nous essayons d’établir les règles de fonctionnement pour la cinquième génération avec des procédures et des modes de fonctionnement similaires l’un en6vers l’autre, afin que les écarts entre les deux escadrons ne soient pas trop importants», a expliqué le caporal Eran dans une interview accordée au site Web de l’Air Force.

Le major C, commandant adjoint du 116e escadron, a ajouté que: «Nous travaillons côte à côte – nous avons volé ensemble au cours des exercices militaires, acomme ce sera le cas pendant l’exercice international qui est prévu de se dérouler en Italie, nous avons volé comme un groupe énorme. Ces jours-ci, nous entrons dans de nouvelles sphères opérationnelles. Nous sommes responsables de l’absorption d’un nouveau bloc de technologies adaptées pour l’avion et de continuer à absorber les systèmes propres aux mission israéliennes. « 

Shay Levi|PZM| Publié le 01/02/21 06:46 

mako.co.il

Laisser un commentaire