L’U.E verse une bourse de recherche à Israël sur … le Renseignement

Publié par
 La police israélienne et l’université de Bar-Ilan ont reçu une subvention de l’Union européenne pour la recherche sur le renseignement

Le projet comprend un consortium de 31 partenaires de nombreux pays européens et d’Israël dans le cadre du programme Horizon2020

Éphraïm Lapid | 26/01/2021 partage

Illustration. Photo: Police israélienne

La police israélienne et l’Institut européen de l’Université Bar-Ilan ont remporté une importante subvention sur appel d’offres de l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon2020 pour un projet de recherche innovant et unique dans le domaine du renseignement. Le projet comprend un consortium de 31 partenaires de nombreux pays européens et d’Israël, sous le titre Interacting Network of Intelligence and Security Practitioners with Industry and Academia Actors (Réseau Interactif des Praticiens du Renseignement et de la Sécurité avec les Acteurs de l’Industrie et de l’Université) grâce à un financement européen pour une période de cinq ans. 

La collaboration avec la police israélienne a été initiée par le professeur Shlomo Shapira, chef de l’Institut européen, spécialisé dans le domaine du renseignement depuis plus de vingt ans. Il a dirigé un autre projet de recherche européen qui a exploré les stratégies de communication d’urgence et de lutte contre le terrorisme.

La police israélienne participera à ce projet aux côtés de nombreuses forces de police de toute l’UE, notamment l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Espagne, la Suède, la Pologne, le Portugal et d’autres pays. La collaboration de recherche entre l’Université de Bar-Ilan et la police israélienne s’est développée au fil des ans et comprend les domaines de la protection civile, des licences d’armes à feu et des communications d’urgence.

« La police israélienne est très appréciée par les experts de l’UE, et cette subvention de recherche reflète le succès de la police dans l’augmentation des domaines internes de recherche au niveau stratégique, non seulement pour les besoins quotidiens, mais avec une perspective prospective », a déclaré le professeur Shapira.

Yamas

« Malgré les nombreuses limites causées par la période Corona, nous avons été en mesure de soumettre une excellente proposition de recherche à l’Union européenne et d’obtenir un succès significatif dont les résultats se refléteront dans le domaine du renseignement policier, dans les années à venir. C’est un excellent exemple de coopération entre la police et le monde universitaire pour les besoins de sécurité coproduit en Israël. « 

israeldefense.co.il

Laisser un commentaire