Le calme n’est pas rétabli à Washington : les forces spéciales restent en ville

Posted by

Le serment de Biden s’est passé pacifiquement, mais les services secrets veulent garder des milliers de volontaires de la Garde nationale dans la capitale au moins jusqu’à la mi-mars.

Mandy Kogosovsky | 26/01/2021 partage

Les partisans de Trump prennent d’assaut le Capitole le 6 janvier. Photo: Yuri Gropas / ABACAPRESS.COM via REUTERS

Le bureau de la Garde nationale américaine demandera à des milliers de volontaires des plus de 25000 gardes encore actuellement dans la capitale, qui sont arrivés de divers états ces dernières semaines, de rester au moins jusqu’à la mi-mars.

À la suite de l’assaut du bâtiment du Capitole par des extrémistes se réclamant d’être des partisans de Trump le 6 janvier, qui s’est soldé par cinq morts et a perturbé l’Amérique, de nombreuses forces ont afflué dans la région pour renforcer la sécurité, avant l’investiture de Joe Biden la semaine dernière. Pour le bénéfice de tous, la prestation de serment s’est déroulée en toute sécurité et sans incident particulier, mais les services secrets et les forces de l’ordre ont cherché à conserver certaines des forces pour un avenir prévisible.

Le site Web Military rapporte que le plan est de garder environ 7 000 membres de la Garde nationale à Washington d’ici le 12 mars, et que quiconque reste au-delà du projet d’ordre initial le fera sur une base volontariste. « Nous n’obligerons personne à rester », a déclaré le porte-parole de la garde nationale, Nahko McFadden, au site Internet.

israeldefense.co.il

Laisser un commentaire