Les Américains ont eu des renseignements précoces sur les tirs de missiles iraniens dans l’Océan Indien

Publié par

Beyrouth, Liban (12 h 45) – Au moins deux missiles tirés par les forces militaires iraniennes sont tombés à environ 160 km d’un navire de guerre américain dans la région du nord de l’océan Indien, a rapporté samedi Fox News.

Le réseau américain Fox News, citant un responsable américain qui a préféré garder l’anonymat, a rapporté que les deux missiles ont atterri à 100 miles du groupe de combat du porte-avions américain (l’USS Nimitz), l’un des missiles atterrissant à 20 kilomètres d’un autre navire marchand.

Au début de cette semaine, dans une démonstration de force, un sous-marin à missiles guidés américain armé de plus de 150 missiles de croisière Tomahawk, l’USS Georgia (SSGN-729) se cachait près d’exercices navals iraniens à côté du du détroit d’Ormuz. 

Des responsables américains ont en outre affirmé qu’au moins l’un des missiles avait atterri à environ 32 km ( 20 miles) d’un navire commercial, mais ont refusé de donner plus de détails sur le navire au motif que la confidentialité des informations sur le navire civil devrait être respectée.

Les responsables ont demandé à rester anonymes lorsqu’ils discutent de questions sensibles en matière de renseignement.

« La chaîne d’information américaine a noté que les missiles iraniens sont tombés à proximité dangereuse d’un navire marchand dans l’océan Indien, et à environ 100 miles du porte-avions américain Nimitz. »

« Nous nous attendions au lancement du missile », a déclaré un haut responsable américain, « mais il y avait des inquiétudes quant à la proximité avec laquelle l’Iran était prêt à lancer l’obus menaçant. Cependant, même si les missiles sont tombés à 100 miles des navires de guerre américains, cet incident n’a pas suscité d’inquiétude, car l’impact était toujours considéré comme distant. »

Les forces militaires iraniennes ont lancé cette semaine des exercices militaires à grande échelle dans plusieurs régions de la République islamique et, au cours de l’exercice, l’Iran a démontré sa force militaire en utilisant des drones, des navires et des missiles.

Le porte-avions Nimitz qui se trouve actuellement dans l’océan Indien:

Un porte-avions et des navires de guerre américains entrent dans la région du golfe Persique

Crédit photo: US Navy

Lessakel : source foxnews.com

Le porte-avions USS Nimitz (CVN 68) avance tout en participant à Malabar 2020 dans la mer d'Oman.  (Photo de la marine américaine par le spécialiste de la communication de masse de 3e classe Keenan Daniels)

Le porte-avions USS Nimitz (CVN 68) avance tout en participant à Malabar 2020 dans la mer d’Oman. (Photo de la marine américaine par le spécialiste de la communication de masse de 3e classe Keenan Daniels)

Un commentaire

Laisser un commentaire