L’acteur et scénariste Jean-Pierre Bacri est mort à 69 ans

Publié par

Le comédien, scénariste et dialoguiste est décédé d’un cancer. Il laisse en héritage des comédies douces-amères, conçues avec Agnès Jaoui, sa fidèle partenaire.

Par Le Point.fr Publié le 18/01/2021 à 16h36 – Modifié le 18/01/2021 à 17h43

Il était le grognon préféré du cinéma français : Jean-Pierre Bacri est mort d’un cancer à l’âge de 69 ans. « Il est mort en début d’après-midi », à Paris, a déclaré son agente Anne Alvares-Correa à l’Agence France-Presse.

Le comédien a tourné dans de nombreux classiques : DidierMes meilleurs copainsCuisine et dépendancesLa Cité de la peurLe Goût des autres… Son duo à la ville comme à la scène avec Agnès Jaoui, qu’il rencontre en 1987 au théâtre dans L’Anniversaire de Pinter, aura engendré des pièces puis des films qui ont fait le bonheur des salles obscures.Leurs comédies douces-amères ont enchanté des millions de spectateurs.closevolume_off

Quand Jean-Pierre Bacri devait mourir un 14 mars…

Cinq césars

Auteur, scénariste, dialoguiste, Jean-Pierre Bacri apportait dans toutes ses interprétations son côté bougon, détaché, mais toujours juste – il décrocha un Molière pour Les Femmes savantes en 2017. Le personnage fera la joie des imitateurs. Tout avait presque commencé dans Le Grand Pardon d’Alexandre Arcady. S’ensuivent quelques succès avant le triomphe de la pièce, adaptée en film, Cuisine et dépendances, coécrite avec Agnès Jaoui. Ils remportent le césar du meilleur scénario en 1994. Deux ans plus tard, bis repetita avec Un air de famille. Suivront Le Goût des autres en 2000 (meilleur scénario), Comme une image en 2004, Parlez-moi de la pluie en 2008, Au bout du conte en 2013 et Place publique en 2018.

En parallèle, Jean-Pierre Bacri tourne dans de nombreuses comédies populaires comme Didier d’Alain Chabat (1997), où il interprète un agent de joueurs du PSG, On connaît la chanson d’Alain Resnais (il aura un césar du meilleur second rôle en 1998) et plus récemment Le Sens de la fête d’Olivier Nakache et Éric Toledano. 

Jean-Pierre Bacri a été récompensé cinq fois aux César, où il a reçu quatre fois le trophée du meilleur scénario avec Agnès Jaoui, pour Smoking/No SmokingUn air de familleOn connaît la chanson et Le Goût des autres, et une fois celui du meilleur acteur dans un second rôle pour On connaît la chanson. Le comédien et auteur confiait il y a quelques années ne pas aimer les héros. Je « ne crois pas aux types éclatants de bonheur »: « traquer le vécu, la sobriété, la pudeur », « refuser la tricherie » est une profession de foi.

Vous lisez actuellement : L’acteur et scénariste Jean-Pierre Bacri est mort à 69 ans

Reportages, analyses, enquêtes, débats. Accédez à l’intégralité des contenus du Point >>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s