Pour les médias turcs pro-Erdogan, les Juifs contrôlent l’Amérique

Publié par

Les médias pro-gouvernementaux de Turquie affirment que les «  Juifs  » contrôlent l’Amérique

Le régime au pouvoir en Turquie a fréquemment critiqué Biden l’année dernière et a également critiqué son choix de Brett McGurk la semaine dernière, un ancien envoyé anti-Daech.

Par SETH J. FRANTZMAN   9 JANVIER 2021 23:10

Le président turc Tayyip Erdogan prend la parole lors d'une conférence de presse à la suite d'une réunion du cabinet à Ankara, Turquie, le 14 décembre 2020 (crédit photo: PRESIDENTIAL PRESS OFFICE / DOCUMENT VIA REUTERS)

Le président turc Tayyip Erdogan s’exprime lors d’une conférence de presse à la suite d’une réunion du cabinet à Ankara, en Turquie, le 14 décembre 2020 (crédit photo: BUREAU DE PRESSE PRÉSIDENTIEL / DOCUMENT VIA REUTERS)

Les médias d’extrême droite pro-gouvernementaux de Turquie ont inclus un article vendredi affirmant que le président élu américain Joe Biden avait été hissé au pouvoir par «une organisation médiatique contrôlée par les juifs et de puissants lobbies juifs» et que «le capital juif» contrôle «l’État profond» américain. Cette conspiration antisémite a été poussée par les islamistes d’extrême droite, du Hamas à la Malaisie en passant par la Turquie, où le parti au pouvoir exploite fréquemment des théories complotistes pour rester au pouvoir.  L’article récent a été publié dans Yeni Safak en Turquie. Les médias turcs sont devenus largement contrôlés par le gouvernement et les dissidents réduits au silence au cours des dix dernières années, le pays devenant le plus grand geôlier de journalistes au monde. Le récent article écrit par Yusuf Kaplan affirme que «l’Amérique est un cobaye pour le pouvoir juif, à partir duquel les Juifs ont produit et légitimé leur hégémonie dans le monde. Les Juifs utilisent l’Amérique comme cobaye depuis près d’un siècle: il n’y a pas de peuple aussi fructueux pour les Juifs que le peuple américain, il n’y a pas d’État tel que l’État américain.  

Le parti au pouvoir en Turquie et son président Recep Tayyip Erdogan a longtemps été proche de Trump. Il a essayé de cultiver des relations, avant qu’il ne gagne les élections (par l’entremise de Michaël Flynn, payé par des influenceurs turcs) et Erdogan a souvent téléphoné à Trump, le convaincant de quitter la Syrie et l’encourageant à abandonner les partenaires kurdes des Américains en Syrie qui combattaient Daech. La Turquie a également arrêté un pasteur américain pour faire chanter les États-Unis, harcelé et emprisonné un employé consulaire américain, hébergé des terroristes du Hamas et harcelé un soldat américain au cours des dernières années. Le département d’État américain a finalement condamné le comportement d’Ankara l’été dernier. Cela n’a pas arrêté la dernière tentative d’Ankara et de sa machine médiatique, y compris TRT, de pousser les théories du complot d’extrême droite. Le groupe d’extrême droite Proud Boys a été interviewé sur TRT. Le groupe a été mis en évidence sans critique dans les médias d’Ankara, qui s’inspire directement d’Erdogan. TRT, le média d’Etat turc qui n’est rien d’autre que le perroquet du parti AK et du président turc,  du régime au pouvoir en Turquie, a fréquemment critiqué Biden l’année dernière et a également critiqué son choix pour Brett McGurk la semaine dernière, un ancien envoyé anti-Daech. La Turquie a également tenté d’exploiter les théories du complot de Trump en faisant valoir que les groupes kurdes de gauche étaient des «Antifa». La Turquie a également menacé Nancy Pelosi dans des déclarations de septembre. Les manifestants à Washington ont pris pour cible son bureau.

 L’article de Yeni Safak n’aurait pas été imprimé sans que les éditeurs sachent qu’il bénéficie du soutien des plus hautes sphères de Turquie. L’article affirmait que le «grand président» des États-Unis avait été destitué par des «seigneurs juifs». Il affirme ensuite que «la puissance juive mondiale en Amérique a porté un autre coup à Trump, d’abord en autorisant les partisans de Trump à attaquer le Congrès, puis en rassemblant des masses devant le Congrès tenant des bannières « Trump est coupable »!  Ce type de théorie de la conspiration, qui affirme que les Juifs sont derrière tous les conflits et contrôlent les médias a été manipulée par le passé par des dirigeants comme Mahathir Mohammed en Malaisie et par le Hamas. 

La Turquie sous Erdogan a soutenu le Hamas et est proche des groupes d’extrême droite en Malaisie. L’article poursuit en affirmant que diverses conspirations menées par le «pouvoir juif» se poursuivent et en affirmant également que l’attaque japonaise sur Pearl Harbor a en fait été menée par les États-Unis. Il a également allégué que l’attaque terroriste du 11 septembre était une conspiration. «Après le 11 septembre, une nouvelle religion américaine a été inventée … Ici aussi, Trump, qui voulait libérer l’Amérique du joug du pouvoir juif en brisant le pouvoir juif qui a conquis l’Amérique, a clairement été la cible d’un grand coup (d’Etat).  L’article note ensuite que «Trump s’est battu pour libérer l’Amérique de l’occupation et du joug du pouvoir juif. Ses grandes concessions aux Juifs devaient les apaiser. Il a fait de telles concessions que les Juifs ont pris les concessions de Trump et les ont mises dans leurs poches, mais ils n’ont pas hésité à mettre un pistolet sur la tempe de Trump!

Ce genre de rhétorique est devenu plus normal dans une Turquie de plus en plus autoritaire et sous le contrôle du parti d’Erdogan depuis près de deux décennies. Erdogan a été l’un des plus grands ennemis d’Israël au monde, comparant souvent Israël à l’Allemagne nazie. Ces dernières semaines, la Turquie a affirmé qu’elle souhaitait une «réconciliation» avec Israël. Cependant, l’antisémitisme croissant qui tient une rhétorique similaire aux conspirations de l’ère nazie, étant donné l’espace dont il dispose dans les principales publications en Turquie, est la preuve que toute réconciliation avec Israël est, en grande partie, une illusion.

jpost.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s