Vote crucial pour le contrôle du Sénat en Georgie : les Démocrates vont-ils prendre l’avantage?

Publié par
Raphael Warnock, candidat Démocrate, en tête en début de journée

Le démocrate Warnock gagne en Géorgie; le deuxième tour et le contrôle du Sénat restent indécis

Les démocrates doivent gagner les deux postes de Sénateurs en Géorgie pour prendre le contrôle du Sénat.

Source The Associated Press Élections régulières · 98 % des bureaux dépouillés

Jon Ossoff mène

Candidats% des votesNb de votes
Jon Ossoff Democratic Party50,1 %2 201 741
David Perdue Republican Party49,9 %2 192 214

Élections spéciales · 98 % des bureaux dépouillésRaphael Warnock a gagné

Candidats% des votesNb de votes
Raphael Warnock Democratic Party50,5 %2 220 300
Kelly Loeffler Republican Party49,5 %2 173 749
Jon Ossoff, candidat démocrate au Sénat américain, assiste à un événement de campagne au Georgia State Railroad Museum de Savannah, Géorgie, États-Unis, le 12 novembre 2020 (crédit photo: REUTERS / DUSTIN CHAMBERS / FILE PHOTO)

Le candidat démocrate au Sénat américain Jon Ossoff assiste à un événement de campagne au Georgia State Railroad Museum à Savannah, Géorgie, États-Unis, le 12 novembre 2020.(crédit photo: REUTERS / DUSTIN CHAMBERS / FILE PHOTO)

Le challenger démocrate Raphael Warnock a remporté une course au Sénat américain très disputée en Géorgie contre la présidente sortante républicain Kelly Loeffler, projettent (à 98% de dépouillement) les chaînes de télévision et Edison Research, mais savoir quel parti contrôlera la chambre reste en suspens avec un deuxième tour encore indécis. Warnock, un prédicateur baptiste, a battu Kelly Loeffler lors de l’un des deux tours de scrutin en Géorgie qui décideront du contrôle du Sénat – et si les républicains seront en mesure de bloquer l’agenda du président élu Joe Biden.

« Je vais au Sénat pour travailler pour toute la Géorgie, peu importe pour qui vous avez voté lors de cette élection. »

Le secrétaire d’État de Géorgie, Brad Raffensperger, a déclaré que les responsables électoraux prendraient une pause, mais reprendraient le décompte mercredi matin. « J’espère qu’à midi, nous aurons une meilleure idée de là où nous en sommes », a-t-il déclaré sur CNN.

Les démocrates doivent gagner les deux postes sénatoriaux pour prendre le contrôle du Sénat. Un sans-faute démocrate créerait une division 50-50 au Sénat et donnerait à la vice-présidente élue Kamala Harris, en tant que présidente du Sénat, le vote décisif après son entrée en fonction avec Biden le 20 janvier. majorité à la Chambre des représentants. Si les républicains occupaient le deuxième siège, ils exerceraient effectivement un droit de veto sur les nominations politiques et judiciaires de Biden ainsi que sur nombre de ses initiatives législatives dans des domaines tels que l’aide économique, le changement climatique, la santé et la justice pénale. Aucun démocrate n’a remporté une élection au Sénat américain en Géorgie en 20 ans. Le second tour des élections, une bizarrerie de la loi de l’État, est devenu nécessaire lorsqu’aucun candidat dans l’un ou l’autre des votes n’a dépassé 50% des voix en novembre.

Warnock deviendra le premier sénateur noir américain de Géorgie et Ossoff, à 33 ans, serait le plus jeune membre du Sénat. Perdue est un ancien dirigeant de Fortune 500 qui a servi durant un mandat au Sénat. Loeffler, l’une des membres les plus riches du Congrès, a été nommée il y a un an pour occuper le siège d’un sénateur sortant.

Edison s’attendait à ce qu’un total de 4,4 millions de votes soient exprimés, y compris les plus de 3 millions de votes anticipés qui ont vaincu le record du second tour des élections avant même l’arrivée du jour du scrutin. Les deux challenges ont attiré près d’un demi-milliard de dollars de dépenses publicitaires depuis le 3 novembre, un total stupéfiant qui a alimenté un tsunami de publicités télévisées.

À Smyrne, à environ 26 km au nord-ouest d’Atlanta, Terry Deuel a déclaré qu’il avait voté républicain pour assurer un contrôle républicain contre le pouvoir démocrate.

« Les démocrates vont augmenter les impôts », a déclaré l’homme à tout faire de 58 ans. « Et Biden veut donner de l’argent gratuit à tout le monde – 2 000 $ chacun ou quelque chose comme ça pour stimuler l’économie contre la COVID? Où allons-nous trouver l’argent? »

Ann Henderson, 46 ans, a voté au même endroit pour Ossoff et Warnock, affirmant qu’elle voulait sortir de l’impasse de Washington en livrant le Sénat aux démocrates.  » Ce qui domine, ce sont les problèmes sociaux – les droits civils, l’égalité raciale, le droit de vote, la réponse à la pandémie », a-t-elle déclaré. « Si nous le choisissons, peut-être pourrons-nous faire quelque chose pour changer. »

Les contrats à terme sur indices boursiers américains ont été globalement plus faibles alors que les résultats se sont tournés en faveur des démocrates, signalant que les actions pourraient ouvrir sur le côté faible, mercredi matin. Le contrat à terme de référence S&P 500 e-mini a baissé de 0,6%, tandis que les contrats à terme suivis par le Nasdaq, très technologique, ont baissé de 1,3%.

Les derniers jours de la campagne sénatoriale ont été éclipsés par les efforts de Trump pour renverser les résultats de l’élection présidentielle. Samedi, Trump a fait pression sur le secrétaire d’État de Géorgie Brad Raffensperger, un compatriote républicain, lors d’un appel téléphonique pour « trouver » suffisamment de votes afin d’ annuler la victoire de Biden, réaffirmant une fraude massive qui n’est pas démontrée devant les tribunaux. La tentative de Trump d’annuler sa défaite – certains républicains prévoyant de s’opposer à la certification de la victoire de Biden lorsque le Congrès se réunira mercredi pour compter officiellement le vote présidentiel – a divisé son parti et suscité la condamnation des critiques qui l’accusent de saper la démocratie.

Lors d’un rassemblement en Géorgie lundi soir, Trump a de nouveau déclaré le vote de novembre « truqué », une affirmation que certains républicains craignaient de contribuer à dissuader ses partisans de voter mardi : si tout est truqué, pourquoi voter [tactique de la balle dans le pied]. Ses attaques semblent avoir sapé la confiance du public dans le système électoral. Le sondage de sortie des urnes, mené par Edison, a révélé que plus de sept sur 10 étaient très ou assez confiants que leurs votes seraient comptés avec précision, contre 85% qui ont dit la même chose dans un sondage de sortie du 3 novembre.

Gabriel Sterling, un haut responsable des élections en Géorgie, a déclaré à CNN que, à son avis, les pertes républicaines seraient imputées à Trump.

« Quand vous dites aux gens que votre vote ne compte pas, qu’il a été volé, et que les gens commencent à le croire, puis vous allez voir les deux sénateurs et leur dites de demander au secrétaire d’État de démissionner et de déclencher une guerre civile à l’intérieur du Parti républicain. … tout cela découle de sa prise de décision », a-t-il déclaré.

jpost.com

Laisser un commentaire