Daesh tue des dizaines de soldats syriens dans un attentat contre un bus

Posted by

Par  i24NEWS et l’équipe ILH  Publié le 01-01-2021 13:04

La scène d’une attaque visant un bus transportant des soldats du régime alors qu’ils rentraient chez eux pour les vacances | Photo: AFP / SANA

Le groupe État islamique a déclaré jeudi avoir mené une attaque contre un bus, tuant 39 soldats près de Deir Ezzor dans l’est de la Syrie.

La branche de la propagande de l’État islamique, Amaq, a déclaré que ses combattants avaient «tendu une embuscade à un bus transportant des éléments de l’armée apostat Nusayri», utilisant un terme péjoratif pour désigner la secte alaouite à laquelle appartient le président Bashar al-Assad.

« C’était l’une des attaques les plus meurtrières depuis la chute du califat de l’EI », a déclaré le chef de l’Observatoire syrien des droits de l’homme Rami Abdel Rahman.

Deux autres bus faisant partie du même convoi ont réussi à échapper à l’attentat.

À la suite de la guerre civile en Syrie, l’Etat islamique a déclaré un califat en 2014 et a commencé à conquérir de vastes étendues de terres en Syrie et en Irak. De multiples offensives menées par des forces régionales (dont les Forces Démocratiques Syriennes dirigées par les Kurdes), aidées par des puissances mondiales, ont conduit à sa défaite territoriale.

Abu Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe, est décédé lors d’une attaque américaine à Idlib, en Syrie, en octobre 2019 . « L’Etat Islamique » a été envahi en Syrie en mars suivant, mais des cellules dormantes subsistent en Syrie et en Irak, ainsi que dans d’autres pays.

Cet article a été publié pour la première fois par i24NEWS 

Laisser un commentaire