2 Pasdaran tués dans une frappe, à l’Est de la Syrie

Posted by

Des gardiens de la révolution tués dans l’est de la Syrie

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a signalé une frappe aérienne au cours de laquelle deux Iraniens ont été tués dans la ville de Mayadin, près de la frontière irakienne

Publié dans: 27.12.2020 16:05 Mis à jour à: 27.12.2020 23:57

  • Voitures détruites lors d'une attaque dans l'est de la Syrie // Photo: AFP
  • Voitures détruites lors d’une attaque dans l’est de la Syrie // Photo: AFP

Deux membres des Gardiens de la révolution ont été tués en plein jour dans la ville de Mayadin, dans l’est de la Syrie, a rapporté aujourd’hui (dimanche) l’Organisation des observateurs pour les droits de l’homme en Syrie basée à Londres. 

Selon le rapport, deux gardiens de la révolution iraniens assis à l’intérieur du véhicule ont été tués, apparemment par un missile tiré d’un UAV. L’organisation a affirmé que l’identité et le rang des morts étaient inconnus et que l’avion sans pilote qui avait ouvert le feu sur eux était également inconnu. La ville d’al-Mayadin est située dans la province de Deir a-Zour, non loin de la frontière irakienne, et fait partie de la zone de déploiement des milices chiites pro-iraniennes en Syrie, en raison de sa proximité avec le passage frontalier des Gardiens de la révolution en territoire irakien.

Membres de la milice fatimide en Syrie

Membres de la milice fatimide en Syrie

De nombreuses attaques contre des milices, des dépôts d’armes et des éléments iraniens ont eu lieu au cours des deux dernières années dans le district de Deir a-Zour. De nombreux attentats à la bombe ont été perpétrés par la coalition américaine, qui s’oppose à la présence de l’Iran dans la région et soutient les milices kurdes détenant de vastes zones de l’autre côté de l’Euphrate. Le point culminant de la présence iranienne dans la région est la base Imam Ali, une vaste installation utilisée comme dépôt d’armes et d’approvisionnement pour les opérations iraniennes en Syrie. Il y a deux jours, les médias syriens ont rapporté la mort d’un haut commandant de la milice afghane fatimide, Abu Zinab, lors d’une mystérieuse frappe aérienne. L’organisation n’a pas répondu aux reportages.

https://www.israelhayom.co.il/article/834039

Laisser un commentaire